Peloton brûle de l’argent et des prêts de Wall Street pour rester à flot

L’entreprise autrefois en vogue a publié mardi un sombre rapport financier trimestriel, avec des ventes en baisse de 15% par rapport à il y a un an. Peloton a perdu 757 millions de dollars au dernier trimestre.

peloton (PTON) a affirmé n’avoir que 879 millions de dollars de liquidités en banque à la fin du trimestre, ce qui la laissait « à petite capitalisation », a déclaré le PDG Barry McCarthy. Cela a forcé l’entreprise à emprunter une somme d’argent substantielle à Wall Street pour maintenir ses opérations.

Alors que les gens retournent dans les gymnases, Peloton a eu du mal à maintenir sa croissance électrique depuis les premiers jours de la pandémie. Les ventes de vélos et d’abonnements stagnent. L’entreprise a trop de stocks et la demande est en baisse.

Pour lutter contre cela, McCarthy a réduit les prix de ses tapis roulants et vélos. Cela a entraîné une augmentation de 69% des ventes quotidiennes, a déclaré McCarthy. Il prévoit également de vendre pour la toute première fois des produits Peloton à des revendeurs tiers.

« Les redressements sont un travail difficile », a déclaré McCarthy sans ambages aux investisseurs dans une lettre aux actionnaires. « C’est intellectuellement exigeant, émotionnellement épuisant, physiquement épuisant et dévorant. C’est un sport de plein contact. »

Mais le retour de l’entreprise, s’il y en a un, est plus lent que Wall Street ne le souhaiterait. Peloton n’a ajouté que 195 000 nouveaux abonnés au dernier trimestre, soit moins de la moitié de ce qu’il ajoutait il y a un an. Et la société a déclaré qu’elle enregistrerait des ventes d’environ 700 millions de dollars ce trimestre, bien en deçà de ce que les investisseurs attendaient.

READ  Les villes françaises souffrent de pannes d'internet après des "attaques" par câble

La perte de 757 millions de dollars de Peloton est « étonnamment négative » et « souligne l’énormité de la tâche de redresser l’entreprise », a déclaré Neil Saunders, PDG de GlobalData, dans une note aux investisseurs.

« Il est raisonnable de supposer que les coûts peuvent être encore réduits, mais même avec ces économies futures, Peloton serait toujours, au mieux, une entreprise à faible profit offrant un faible rendement », a-t-il ajouté.

Les actions de Peloton ont glissé jusqu’à 15% en début de séance. Le titre est en baisse d’environ 90 % depuis qu’il a atteint son plus haut niveau historique à la fin de 2020.

Pour rester à flot, McCarthy a déclaré que Peloton emprunte 750 millions de dollars de dette sur cinq ans à JPMorgan et Goldman Sachs, deux banques qui ont aidé à garantir son introduction en bourse.

« Je tiens à remercier toutes les personnes impliquées pour leur travail acharné dans la réalisation de cet important financement et j’ai hâte de rendre compte de nos progrès dans le remodelage des activités de Peloton au cours des prochains trimestres », a déclaré McCarthy.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here