Pfizer envoie des données pour l’approbation de la troisième dose aux États-Unis

Publié le:

Washington (AFP)

Pfizer et BioNTech ont présenté lundi des données cliniques préliminaires aux autorités sanitaires américaines dans le cadre de leurs efforts pour demander l’autorisation d’une troisième dose de leur vaccin Covid-19 pour tous les Américains.

La semaine dernière, les États-Unis ont approuvé le rappel des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Pfizer et BioNTech ont présenté les résultats de leur étude de phase 1 qui a évalué la sécurité et l’efficacité d’une troisième injection.

« Les données que nous avons vues à ce jour suggèrent qu’une troisième dose de notre vaccin provoque des niveaux d’anticorps qui dépassent de manière significative ceux observés après le calendrier primaire à deux doses », a déclaré Albert Bourla, président et chef de la direction de Pfizer.

« Un vaccin de rappel pourrait aider à réduire les taux d’infection et de maladie chez les personnes qui ont déjà été vaccinées et à mieux contrôler la propagation des variantes du virus au cours de la prochaine saison », a déclaré le cofondateur de BioNTech, Ugur Sahin.

Les entreprises prévoient de soumettre les mêmes informations aux autorités européennes dans les semaines à venir.

Cette décision intervient malgré les appels de l’Organisation mondiale de la santé à un moratoire sur les injections de rappel pour aider à atténuer les inégalités drastiques dans la distribution des doses entre les pays riches et pauvres. Israël a également commencé à administrer la troisième dose à ses citoyens.

Un comité consultatif des Centers for Disease Control and Prevention, une agence de santé américaine de premier plan, se réunira fin août pour discuter de l’approbation d’une troisième dose du vaccin pour les adultes de plus de 65 ans, les résidents des maisons de soins infirmiers et les professionnels de la santé.

READ  L'Ukraine et la Belgique discutent d'opportunités commerciales

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here