Podcast: Covid dans les prisons françaises, disent les journalistes sportifs de MeToo, survolant les Andes

Publié le:

Un appel à la libération des prisonniers car les prisons françaises, déjà surpeuplées, font face à des restrictions extrêmes pour tenter d’arrêter la propagation du Covid-19 derrière les barreaux. Les journalistes sportifs ont lancé leur #MeToo, dénonçant le harcèlement sexuel à l’intérieur et à l’extérieur du lieu de travail. Et Adrienne Bolland, la première femme à survoler les Andes, le 1er avril 1921; sans blague.

La France a surtout été épargnée par les flambées massives de Covid-19 dans les prisons observées dans certains autres pays, mais au détriment des libertés des détenus, avec des restrictions supplémentaires massives imposées à la vie derrière les barreaux. Contrôleur pénitentiaire Dominique Simonnot (@simonnot) tire la sonnette d’alarme: la population carcérale augmente car les juges n’utilisent pas de méthodes alternatives de détermination de la peine. Il aimerait que le gouvernement autorise la libération des prisonniers, comme il l’a fait lors du premier blocus en mars 2020. Mais un an à peine avant l’élection présidentielle, où la sécurité est une question clé, semble peu probable. (Ecoutez @)

Les journalistes sportifs français ont un moment MeToo plus tard Documentaire télévisé «Je ne suis pas une salope, je suis journaliste», a-t-elle révélé un harcèlement et un sexisme généralisés dans l’industrie. Le fait que seulement 10% des journalistes sportifs soient des femmes n’aide pas la situation. Sarra Djehnoune, membre fondateur de Collectif de femmes journalistes sportives (@Journalistes) qui se bat pour une meilleure représentation et contre le sexisme dans la profession, parle de son expérience dans le monde du sport à prédominance masculine et pourquoi cela l’a poussée à couvrir d’autres sujets en tant que journaliste. (Ecoutez @)

READ  La punchline de Mourinho sur Bielsa

Le 1er avril 1921, Adrienne Bolland est devenue la première femme à survoler les Andes, de l’Argentine au Chili.Elle fut la première pilote d’essai de l’aviateur René Caudron et était en Amérique du Sud pour promouvoir ses avions. Lorsque son Caudron G3 a touché le sol, les Chiliens l’ont accueillie comme un héros. Le consul de France ne s’est pas présenté, pensant que c’était une blague de poisson d’avril. Ce n’était pas le cas. (Ecoutez @)

Spotlight on France est un podcast de Radio France International. Retrouvez-nous sur rfienglish.com, iTunes (lien ici), Podcast Google (lien ici), Spotify (lien ici)ou votre application de podcast préférée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here