Coronavirus à Marseille (Archives) – Images SOPA / SIPA / SIPA

Ils entreront en vigueur mercredi à 23 heures. Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur Mardi, il a annoncé un renforcement des mesures de lutte
COVID-19[feminine, avec l’obligation de porter un masque en tout
Marseille depuis 11 ans et la fermeture des bars, restaurants et épiceries à 23h dans tout le département des Bouches-du-Rhône.

Ces mesures ont été décidées face à la forte accélération de l’épidémie de coronavirus dans le département des Bouches-du-Rhône, avec un taux d’incidence de 177 pour 100000 dans la deuxième ville de France et de 131 pour 100000 pour le département, contre environ 33 pour 100000 de la moyenne nationale, selon les données indiquées par la préfecture de région dans son communiqué impression.

Le masque obligatoire déjà dans sept arrondissements

Le port du masque était déjà obligatoire à Marseille dans les sept premiers des 16 quartiers de la ville, et ce depuis le 15 août. Une première mesure de ce type, le 8 août, avait rendu le masque obligatoire dans certains quartiers de la ville de Marseille, notamment autour du Vieux-Port.

Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avait suggéré lundi, lors d’une conférence de presse, la mise en œuvre prochaine de nouvelles mesures, évoquant une “situation préoccupante” de l’épidémie dans le département et en particulier à Marseille. “La situation est suffisamment alarmante pour que de nouvelles mesures soient envisagées”, a déclaré Christophe Mirmand, estimant nécessaire de prendre des mesures préventives pour “éviter un retour à un état d’urgence sanitaire local qui serait particulièrement néfaste”, notamment d’un point de vue économique. .

Ces mesures sont cependant moins sévères que prévu par certains, ayant également évoqué lundi le préfet la possibilité de réviser le tonnage de 5.000 personnes autorisées pour des manifestations publiques, voire l’interdiction de rassemblements de plus de dix personnes dans l’espace public.



511

Actions

READ  tag sur le centre de la mémoire du village d'Oradour-sur-Glane