Les qualifications pour le Grand Prix de Styrie ont offert leur lot de surprises et de performances impressionnantes des 22 guerriers de première classe. Retardées de 20 minutes suite à un accident en Moto3, les qualifications MotoGP ont débuté sous la menace d’un ciel de plus en plus encombré, mais le risque de pluie tombant sur le circuit a progressivement été repoussé, laissant le champ libre aux coureurs. l’horloge.

Impressionnant Zarco, Rossi sur le terrain

Johann Zarco est de retour sur les rails au premier trimestre, celui qui a perdu FP4 à midi après les 13 tours impressionnants qui ont marqué sa reprise ce matin. Après la première salve de tours lancée, le Français a terminé quatrième en 1’24 “454, à un peu moins de trois dixièmes du premier leader, Danilo Petrucci, entrecoupé de Brad Binder et Aleix Espargaró. Zarco n’a pas tardé à attendre. Je cherchais une nouvelle amélioration aux sept millièmes de l’usine Ducati, une facilité incroyable malgré un poignet droit opéré il y a trois jours.

Lisez aussi:

Lorsque les voitures sont remontées dans les stands pour être équipées d’un nouveau pneu arrière, les trois premiers étaient contenus dans… neuf millièmes! Derrière Binder, alors troisième, Valentino Rossi était encore loin de la Q2, derrière à 0 “169. Poursuivant un temps de 1’24” 127 avec son pneu tendre, le Docteur s’est poussé en tête et a pris une courte avance. sur Petrucci. Pendant ce temps, c’est Binder qui a pris la tête avec un premier temps de 1’23 qui lui a donné près de deux dixièmes d’avance sur le pilote Yamaha!

READ  Marché | Marché - Barcelone: ​​Luis Suarez a fait son choix!

Quatre millièmes de mieux, Iker Lecuona a terminé premier devant la KTM de l’équipe d’usine. Qui pourrait dire mieux? Eh bien, Johann Zarco! Avec un temps de 1’23’609, qui le fera prendre le départ de la pitlane Dimanche, elle a pris la première place avec un avantage colossal de plus de trois dixièmes sur la KTM de l’équipe Tech3!

Lisez aussi:

Lancé dans une attaque finale qui semblait pouvoir remonter le classement, Rossi a perdu le contrôle de sa Yamaha dans le virage perfide 9 et a réclamé la masse pour la # 46. Lecuona, cependant, était toujours en danger et Petrucci a atteint sa cible en arrachant deuxième place: c’est lui qui a invité en Q2, aux côtés de Zarco, au grand dam de la recrue espagnole, qui s’est qualifiée à la 13e place.

Échec également à l’issue de cette séance, Binder prend la 14e place et Rossi la 15e. Cal Crutchlow n’a pas pu rejoindre la lutte pour les premières places et devra se contenter de la 17e place sur la grille.

Espargaró contre Nakagami

Dans la seconde partie des qualifications, Fabio Quartararo a été le premier à regagner la zone des 1’23, immédiatement imité par Johann Zarco. Le duo français a ainsi pris les commandes de la séance devant un Takaaki Nakagami toujours solide entre les outsiders et les deux Suzukis. Après avoir vu son premier tour annulé pour avoir dépassé les limites de la piste, Maverick Viñales s’est à son tour invité dans le groupe de tête, avant une attaque KTM à part entière qui a placé Oliveira quatrième et Pol Espargaro en tête, avec un nouvelle référence en 1’23 “645.

READ  Marché: l'OM doit aussi recruter un vrai numéro 9! - Marché

Le stand de la LCR a repris avec un chrono de 1’23 “602 réalisé par Nakagami, le nouveau leader avant le changement de pneu. Ces premières minutes avaient déjà été intenses, mais il y avait quand même une attaque contre la montre digne de ce nom et del On pensait que certains l’avaient encore en réserve, en particulier Andrea Dovizioso, seulement dixième dans cette étape, mais ce qui suivrait confirmerait un duel Espargaró-Nakagami.

Quand l’intensité a augmenté d’un pas, Pol Espargaró a repris les rênes en 1’23.580, de quoi lui donner un avantage de 22 millièmes sur les Japonais, court mais suffisant. Abattu à l’épaule ce matin, Jack Miller avait raté le FP4 à midi, mais menait le tour de qualification sans ménagement et remontait à la troisième place à ce moment-là. Joan Mir, en revanche, l’a délogé du premier rang, puis c’est Zarco qui a de nouveau été invité dans les trois premiers.

Le top 3 n’évoluerait plus et c’est Pol Espargaró qui a pris la pole position, sa première en MotoGP, malgré une dernière attaque de Nakagami, dont le dernier tour a été annulé pour avoir dépassé les limites de la piste. Après le quatrième meilleur temps, Mir pourra encore repartir de la première ligne grâce à la pénalité de Zarco, premier pilote Ducati cet après-midi et pourtant destiné à partir de la voie des stands.

Miller a terminé cinquième de cette séance, devant Viñales, Rins et Oliveira. Le succès manquant visiblement, Dovizioso n’a pu faire mieux que la neuvième place, devant un Quartararo qui avait également du mal lors de cette séance. Même leurs coéquipiers, Franco Morbidelli et Danilo Petrucci, n’ont pas réussi à trouver la clé pour jouer pour les premières places lors de ces qualifications.

READ  "On ne joue pas à la Ligue 1 PSG": le maire de Lens en colère - Ligue 1

GP de Styrie – Q2

L'Autriche GP de Styrie – Q1