Règles de voyage : dernières restrictions en France, en Irlande, en Italie et aux États-Unis

Cette semaine a vu une autre série de restrictions de voyage imposées aux voyageurs britanniques. Des tests avant le départ sont désormais requis, ainsi que l’auto-isolement jusqu’à ce qu’un résultat PCR négatif après l’arrivée soit reçu. Les nouvelles règles s’appliquent aux passagers entièrement vaccinés.

Ces mesures placent le Royaume-Uni comme une valeur aberrante parmi les pays européens en termes de règles contraignantes pour les voyageurs vaccinés. Mais d’autres pays ont également resserré les restrictions en réponse aux inquiétudes concernant la variante omicron du coronavirus.

Ce sont les principaux changements.

Italie

Le gouvernement a mis en place un nouveau pass « super vert », qui oblige son titulaire à être entièrement vacciné ou à justifier d’un rétablissement récent. Toutes les personnes âgées de 12 ans et plus devront accéder à la plupart des installations d’hébergement et de loisirs au moins jusqu’au 15 janvier.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré: «L’Italie acceptera la preuve britannique de la récupération et du dossier de vaccination de Covid-19 comme l’équivalent d’un laissez-passer super vert tant qu’il se présente sous la forme d’un code QR numérique vérifiable.

« Votre carte de rendez-vous NHS des centres de vaccination n’est pas conçue pour être utilisée comme preuve de vaccination et ne doit pas être utilisée pour prouver le statut de votre vaccin. »

Les skieurs qui se rendent en Italie sont confrontés à un ensemble de règles pour la prochaine saison de sports d’hiver.

La nation est divisée en zones blanches, jaunes, oranges et rouges, selon les risques évalués par le ministère de la santé à Rome.

READ  Landreau pense que l'arrivée de Domenech à Nantes est "irrationnelle"

La majeure partie du pays se trouve dans la zone blanche à faible risque, qui n’a pas de restrictions de ski importantes. Deux régions, le Frioul-Vénétie Julienne et la province autonome de Bolzano, sont dans la catégorie jaune. En zone blanche comme en zone jaune, les personnes âgées de 12 ans et plus auront besoin d’un « pass vert » pour accéder aux remontées mécaniques couvertes au moins jusqu’au 15 janvier. La carte verte est la carte de santé de base de l’Italie, pouvant être obtenue avec une preuve de vaccination ou un test négatif.

Le forfait vert n’est pas nécessaire pour accéder aux remontées mécaniques découvertes dans les zones blanches et jaunes.

Le ministère des Affaires étrangères précise : « Les masques (chirurgicaux ou FFP2) doivent être portés sur les remontées mécaniques et dans les parties communes.

« Il faut maintenir une distanciation sociale sur les pistes et éviter les foules. Il est interdit de manger et de boire sur les remontées mécaniques ou dans les zones d’embarquement ».

La France

Les voyageurs entièrement vaccinés âgés de 12 ans et plus doivent fournir un résultat de test négatif (sous format papier ou numérique, flux latéral ou PCR) effectué moins de 48 heures avant le départ pour la France.

L’ambassade de France à Londres prévient : « Les tests dont les résultats ne sont pas certifiés par un laboratoire (comme les tests auto-administrés fournis gratuitement par le NHS) ne sont pas considérés comme valables pour voyager. »

Cette déclaration vise à garantir que tous les tests sont correctement certifiés. Bien qu’il semble autoriser les tests auto-administrés à partir de sources privées, L’indépendant recommande aux voyageurs de se fier à des tests effectués par des professionnels.

READ  Gabriel Attal précise que la liste des départements concernés "peut changer"

Irlande

Le gouvernement irlandais indique clairement que les tests auto-administrés ne sont pas autorisés. Tous les arrivants entièrement vaccinés âgés de 12 ans et plus doivent désormais fournir un test d’antigène (flux latéral) effectué dans les 48 heures avant l’arrivée ou une PCR effectuée dans les 72 heures avant l’arrivée.

« Le résultat du test doit être certifié et non auto-administré », précise le conseil officiel.

« Si vous n’êtes pas complètement vacciné ou guéri, vous devez présenter un test PCR négatif ou non détecté effectué dans les 72 heures suivant votre arrivée. »

nous

À partir du lundi, les arrivées aux États-Unis doivent passer le test de pré-départ le jour du voyage ou la veille. Puisqu’un test d’écoulement latéral peu coûteux et rapide est suffisant, il peut être effectué à l’aéroport le matin du voyage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here