Réouverture des terrasses néerlandaises: que se passe-t-il en Belgique?

Crédit: Jules Johnston / The Brussels Times

Mercredi, les Néerlandais ont afflué dans les cafés et restaurants, qui ont partiellement rouvert après une fermeture de six mois, mais les choses commencent à s’accélérer en Belgique également.

Ça fait du bien d’être de retour

Cette réouverture a été une aubaine pour les clients et les détaillants qui profitent de l’assouplissement des mesures contre les coronavirus.

Partout aux Pays-Bas, des files d’attente se sont formées devant des cafés et des restaurants capables désormais de remplir les terrasses extérieures avec jusqu’à 50 personnes entre 12h et 18h.

«C’est formidable d’être de retour», a déclaré Jonathan den Hoed, 25 ans, autour d’un verre entre amis à La Haye.

Le couvre-feu, dont l’introduction en janvier a causé le pire Émeutes aux Pays-Bas au cours des dernières décennies, il a été révoqué. Les Néerlandais peuvent également avoir deux invités à la maison par jour au lieu d’un seul.

Pour Sophia Kahtane, 31 ans, gérante d’un café à La Haye, la réouverture des terrasses est “un nouveau départ vers un avenir meilleur”.

“Les gens sont heureux de sortir déjeuner et de prendre un verre, légalement, et de ne pas être critiqués par la police ou des membres du gouvernement”, a-t-elle déclaré à l’AFP.

Les Belges (et autres) restent à l’écart

Alors que les terrasses des bars et restaurants des Pays-Bas rouvrent, Les résidents belges sont priés de ne pas traverser la frontière pour prendre un verre.

“Avec mon collègue néerlandais, je demande aux gens de ne pas aller aux Pays-Bas pour s’asseoir sur une terrasse”, a déclaré la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden. JARDIN. «Nous savons que le besoin est grand, beaucoup de gens ont hâte d’avoir une terrasse, mais ce type de déplacement n’est pas essentiel pour nous. Soyez patient un peu plus longtemps. “

READ  Benjamin Pavard : "Si on gagne les Championnats d'Europe, la France sera meilleure que le Bayern"

Nouvelles connexes

La gouverneure d’Anvers, Cathy Berx, conseille également à tout le monde de ne pas traverser la frontière avec les Pays-Bas pour prendre un verre, indiquant la pression continue sur les hôpitaux en Belgique. “Pour toute la Belgique, il y a 83 lits de soins intensifs disponibles, ce qui est extrêmement bas”, a-t-il déclaré à la radio régionale.

Les terrasses rouvriront le 8 mai

Un long moment s’est écoulé, mais la réouverture des terrasses a officiellement reçu le feu vert.

Comité consultatif belge confirmé la réouverture des stands du pays à partir du 8 mai, a annoncé mercredi soir le premier ministre Alexander De Croo.

D’ici le 8 mai, plus de 80% (au lieu des 70% requis) des personnes de plus de 65 ans auront été vaccinées et la situation dans les USI des hôpitaux “est encore meilleure aujourd’hui qu’elle ne l’était il y a deux semaines”, lit le communiqué de presse.

Outre la réouverture des terrasses, les autres éléments du plancher extérieur entreront également en vigueur à partir de ce moment. Plus de détails ici.

Plus de couvre-feu

À compter du 8 mai, le couvre-feu en Belgique sera officiellement levé et remplacé par une interdiction de rassemblement de plus de trois personnes (à l’exception des familles nombreuses).

La Région de Bruxelles-Capitale – qui a jusqu’à présent suivi des règles différentes – adaptera ses restrictions de coronavirus aux mesures fédérales, avec le reste du pays.

Fin des réunions du comité?

Absolument pas. La prochaine réunion est fixée au 11 mai, quelques jours après la réouverture du pays. L’agenda devrait se concentrer sur la culture et les événements au cours de l’été, mais de plus amples informations sont attendues la semaine prochaine.

Jules Johnston et Maïthé Chini
Le Brussels Times

READ  "Les règles de grammaire n'existent plus?" La France tente d'interdire les mots "déroutants" non sexistes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here