Reporters sans frontières poursuit Facebook en France pour discours de haine et fausses informations

PARIS – Reporters sans frontières (RSF) a intenté une action en justice contre Facebook en France pour discours de haine et fausses informations, a déclaré mardi le chien de garde mondial des médias dans un communiqué.

RSF a déclaré dans un procès intenté lundi au parquet de Paris, qu’il accuse Facebook d’avoir permis la prolifération à grande échelle des discours de haine – en particulier contre les journalistes – et de fausses informations malgré les promesses de fournir un environnement en ligne sûr.

«À l’aide d’analyses d’experts, de témoignages personnels et de déclarations d’anciens employés de Facebook, le procès de RSF démontre que … (Facebook) permet à la désinformation et aux propos haineux de prospérer sur son réseau … contrairement aux affirmations formulées dans ses conditions de service et à travers ses annonces », a déclaré RSF.

Un porte-parole de Facebook France a déclaré qu’il ne pouvait pas immédiatement commenter l’initiative de RSF.

RSF a déclaré qu’une décision de justice contre Facebook en France pouvait avoir un impact mondial et qu’elle envisageait d’engager des poursuites similaires dans d’autres pays.

Il a ajouté que le procès impliquait Facebook France et Facebook Irlande et est basé sur le code de la consommation français, en vertu duquel les entreprises utilisant des pratiques commerciales trompeuses peuvent encourir des sanctions allant jusqu’à 10% de leur chiffre d’affaires annuel.

(Rapporté par Geert De Clercq et Mathieu Rosemain; édité par Alison Williams)

Cet article était-il précieux?


Voici d’autres articles susceptibles de vous plaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here