Daniil Medvedev ne se sent pas chez lui à Roland Garros. Attendu au tour de cette année, après la demi-finale à New York, le Russe a tout de même chuté au premier tour du Grand Chelem parisien, lundi soir, face à un excellent Marton Fucsovics. Vainqueur en quatre sets (6-4, 7-6, 2-6, 6-1), le Hongrois a fait un vainqueur logique de ce duel qui s’est terminé juste avant minuit, lumières sur le terrain obligatoires. Medvedev est le deuxième membre du top 10 à disparaître chez les hommes après Gaël Monfils. Les deux hommes ont en commun de vivre cela sur Lenglen, une vraie tombe.

Medvedev à Roland Garros, c’est désormais quatre apparitions, pour quatre défaites au premier tour. Toujours battue par un Français à la Porte d’Auteuil, la tête de série n ° 4 faisait cette fois exception avec Fucsovics. Le Hongrois a battu son premier top 10 en carrière à l’âge de 28 ans. Arrivé tardivement au plus haut niveau, le natif de Nyíregyháza, 8e finaliste à Melbourne en début de saison, est un bon exemple pour les jeunes: tout se passe tôt ou tard dans une carrière. Au prochain tour, il affrontera un Espagnol régulier, l’Espagnol Albert Ramos Viñolas. Les anciens quarts de finale seront un véritable piège.

Faits saillants | Daniil Medvedev – Marton Fucsovics

Fucsovics était en mode “mur”

Le jeu de Medvedev n’était pas bon. Toujours en retard dans ce combat, le Russe a montré son pire visage du début à la fin, et seul son altruisme lui a permis de retarder l’échéance. Privé d’un premier ballon efficace et en mode d’irrigation automatique, le finaliste de l’US Open 2019 n’a jamais réussi à remporter la bataille tactique contre Fucsovics, véritable «Stakhanov» du jeu depuis la ligne de fond.

Très fort en défense, et capable d’accélérer le jeu, le 63e mondial s’est transformé en mur, qui a fait exploser Medvedev au quatrième set (17 fautes, pour 51 au total). Ses deux autres armes de la nuit étaient sa capacité à couper beaucoup pour gêner le Russe, et un grand score en retour. Battu à son entrée en course à Hambourg, battu au premier tour à Roland-Garros: Medevdev oubliera bientôt la petite saison sur terre battue 2020.

READ  Novak Djokovic: "Rafael Nadal est mon plus grand rival" - Roland-Garros (H)