Le Français Clément Noël a tenu ses nerfs dans des conditions pluvieuses pour remporter la victoire lors du slalom de la Coupe du monde de samedi à Chamonix, près de 12 mois après sa dernière victoire, sur la même piste.

Troisième plus rapide de la première étape, Noel a inscrit un total de 1 minute 38,18 secondes dans les deux manches.

Il s’agissait d’une septième victoire en Coupe du monde pour le Français de 23 ans, tous arrivés en slalom.

“Ça fait du bien. C’était une excellente journée”, a déclaré Noel. «Ce n’était pas une journée parfaite comme l’année dernière quand nous avions le soleil, la neige dure et la foule.

“Cette année, nous n’avons pas de public, c’est un peu différent, mais c’est quand même une bonne journée car ça fait longtemps que je n’ai pas gagné.”

Noel a déclaré que la victoire lui avait enlevé le poids, arrivant à un moment opportun avant les championnats du monde de ski les 8 et 22 février à Cortina d’Ampezzo, en Italie.

“Gagner une course en hiver est au moins ce que je voulais faire”, a-t-il déclaré.

«J’aurais aimé qu’il y ait plus de victoires, mais ce qui est parti, c’est le passé.

“Dans les quatre dernières courses, j’ai terminé deuxième deux fois et une fois premier. C’est très, très bien. Je vais profiter du moment avant de me concentrer sur les championnats du monde de demain.”

– Pinturault consolide l’avantage –

Le Suisse Ramon Zenhaeusern a terminé deuxième, à 0,16sec, tandis que l’Autrichien Marco Schwarz, le plus rapide dans la première manche, a complété le podium à trois centièmes de retard.

READ  Danger pour l'Irlande lorsque les Bleus arrivent en ville

Le coéquipier de Zenhaeusern, Luca Aerni, a failli provoquer un énorme choc avec une deuxième manche orageuse qui l’a vu sauter de 25 places de la 29e après la première manche (+2,15) à la quatrième au général, à seulement 0,47 seconde de Noel.

Alexis Pinturault a conforté son avance en tête du classement général de la Coupe du monde, la huitième place du Français lui rapportant 32 points pour porter son total de la saison à 892 points.

Le podium du leader de la discipline Schwarz l’a vu dépasser le Suisse Marco Odermatt (607) à la deuxième place, avec 626 points, au classement général.

Pinturault s’est dit satisfait d’avoir terminé dans le top 8 dans des conditions difficiles, avec de fortes pluies qui ont affecté la visibilité et la qualité de la neige.

“C’était assez juste, même si j’ai fait une erreur dans la première manche”, a déclaré le Français, triple médaillé olympique et champion du monde en titre du combiné.

“Je ne me sentais pas bien ce matin, j’étais de mauvaise humeur. Il y a des jours meilleurs que d’autres, et aujourd’hui c’était mauvais.”