LE DOW JONES SE TERMINE PLUS BAS

(Reuters) – Le S&P 500 et le Nasdaq ont établi de nouveaux records de clôture mardi, alors que le Down Jones fermait à la baisse à la Bourse de New York, où le retrait d’Apple a atténué les nouvelles encourageantes sur le développement d’un vaccin contre le coronavirus et les relations commerciales entre Washington et Pékin.

Le Dow Jones a perdu 0,21%, soit 60,02 points, à 28 248,44.

Le plus grand S & P-500 a gagné 12,34 points, ou 0,36%, pour atteindre 3443,62.

Le Nasdaq Composite a quant à lui gagné 86,75 points (0,76%) à 11 466,47 points.

L’optimisme quant aux nouvelles positives concernant le développement d’un vaccin contre le coronavirus s’est ensuite calmé, tout comme l’élan donné par les nouvelles des négociateurs commerciaux américains et chinois, qui se sont exprimés au téléphone lundi. .

VALEURS

La baisse de l’action Apple, qui devrait diviser la valeur nominale de son action par quatre à l’ouverture des marchés le 31 août, a été la plus décisive pour les trois indices. Peu de temps après la clôture, il a perdu 0,8%.

American Airlines a également perdu 2,2% après avoir annoncé l’éventuelle mise à pied de 19 000 employés en octobre.

Medtronic, cependant, a gagné 2,5% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes. Salesforce.com a également enregistré un bond de plus de 7%.

(Stephen Culp, version française Jean-Philippe Lefief)

READ  A Wall Street, la reprise s'estompe, le Nasdaq recule