Thomas a vaillamment attaqué mais a été capturé et dépassé par ses rivaux

Dans la quatrième étape du Tirreno-Adriatico, Simon Yates a terminé deuxième derrière Tadej Pogacar, tandis que le retour de Geraint Thomas s’est atténué.

Yates, 28 ans de Bike Exchange, a été superbe en terminant à seulement six secondes de Pogacar dans la quatrième étape samedi.

Thomas d’Ineos Grenadiers a brillamment rattrapé le temps qu’il manquait aux leaders dans la montée finale raide, mais a été reculé et a terminé l’étape presque une minute plus tard.

Pogacar des Emirats Arabes Unis est désormais en tête du classement général.

Le vainqueur du Tour de France de l’année dernière, 22 ans, a 35 secondes d’avance sur Wout van Aert de Jumbo-Visma.

L’étape de 148 km jusqu’à Prati di Tivo était l’étape «reine» de la course – où les coureurs affrontent la combinaison la plus difficile d’ascensions et de descentes en montagne – et s’est avérée être une journée dramatique.

Yates, vainqueur du Tirreno-Adriatico de l’année dernière, était hors jeu pour la victoire au général après avoir souffert de crampes jeudi, perdre plus d’une minute face à ses rivaux.

Mais il a surpris le peloton avec une attaque féroce de 3,5 km qui l’a presque vu atteindre Pogacar sur la ligne.

Thomas a franchi la ligne d’arrivée avec le coéquipier d’Ineos et vainqueur du Tour de France 2019 Egan Bernal à près d’une minute derrière Yates et Pogacar. Bernal avait également disparu en raison de sa tentative de se détacher du groupe de leaders à seulement 3 km de la fin.

Thomas, 34 ans, a été le premier à essayer de rattraper son retard de 40 secondes contre Van Aert, de Belgique, qui portait le maillot bleu, quand il a commencé avec 6 km à faire, démontrant le genre de force nécessaire pour remporter le 2018. Tour.

Mais Thomas a été rapidement capturé par le Slovène Pogacar qui s’est ensuite tourné tout seul pour prendre la tête sur la route et le maillot bleu.

Thomas et le Colombien Bernal, 24 ans, ont respectivement une minute et 25 secondes et une minute 26 secondes de retard.

Yates est désormais à une minute et 59 secondes du classement général.

Dans l’autre course du jour, Paris-Nice, Primoz Roglic de Jumbo-Visma, vice-champion du Tour de France 2020, a remporté sa troisième étape: les 119 km à Valdeblore La Colmiane.

Il a révisé de force le pilote en fuite de Bahreïn victorieux, Gino Mader, dans les derniers mètres, prolongeant ainsi son avance au général sur Max Schachmann de Bora-Hansgrohe à 52 secondes.

Roglic devrait réclamer le maillot jaune lors de la finale de dimanche à Nice.