SOLUTIONS 30 offre un rebond technique

(AOF) – Après un virage haussier hier après-midi, l’action Solutions 30 a poursuivi son rebond ce matin, bondissant de 11,40% à 10,46 € et prenant ainsi la tête de l’indice SBF 120. début du reporting anonyme, le spécialiste des solutions pour les nouvelles technologies perd encore 47%

Mercredi, Solutions 30 a déclaré, via un porte-parole, qu’il avait « choisi de ne pas faire écho aux invectives publiques, aux accusations et aux demandes partisanes ».

Le groupe a répondu la semaine dernière à un rapport anonyme qui cherche à « démontrer les liens sombres entre l’entreprise et le crime organisé en Italie ». Le fonds militant Muddy Waters, qui a publié une position courte sur le titre depuis mai 2019, s’était engagé dans la brèche et a demandé une explication à la direction. Ce dernier avait répondu, suscitant de nouvelles demandes de Muddy Waters.

Solutions 30 a souligné hier que son cours boursier « ne reflète plus ni ses fondamentaux ni sa réalité opérationnelle ». La société ajoute qu ‘«elle continuera à mettre en œuvre une communication financière transparente et sincère, favorisant un dialogue direct et régulier avec ses investisseurs».

AOF – EN SAVOIR PLUS

Points clés

– Groupe européen n ° 1 des services de distribution et de maintenance d’équipements numériques multi-techniques créé en 2003;

– Le chiffre d’affaires de 434 millions d’euros atteint 63% en France, devant l’Italie, la péninsule ibérique, le Benelux, l’Allemagne et la Pologne;

– 60% des revenus issus des télécommunications (30% de part de marché français), 16% de l’énergie et 11% du secteur informatique;

– Modèle d’affaires:

– conjuguer croissance interne et externe (30 acquisitions depuis la création) avec la duplication du modèle français en Europe afin de s’adresser aux grands clients et aux nouveaux marchés,

READ  AU-DELÀ DU LOCAL : Avec les coopératives de campus, les universités pourraient façonner de nouveaux modes de vie après COVID-19

– s’appuyant sur 3 piliers – réseau territorial de 10 000 techniciens, plateforme S3net de partage des compétences et de mise à disposition des compétences humaines et des volumes d’intervention importants;

– Open Capital, Gianbeppi Fortis, co-fondateur et président du conseil d’administration, avec 16,2%, devant Karim Rachedi avec 7,3%, Alexander Sator qui préside le conseil de surveillance de 6 membres;

– Situation financière très solide avec des capitaux propres de 149 millions d’euros contre une dette financière nette de 27 millions d’euros et une liquidité de 46 millions d’euros à fin juin.

– / Problèmes / =

– Stratégie qui vise à moyen terme un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros à travers la dimension critique de chaque marché géographique, la qualité des ressources humaines et le partage des compétences;

– Stratégie d’innovation axée sur l’amélioration constante de la plateforme S3net (investissements annuels de 1 à 2% du chiffre d’affaires) et sur la formation des techniciens aux nouvelles compétences;

– Stratégie environnementale plébiscitée par l’agence de notation Ecovadis et qui comporte 2 volets: offre de services innovants à moindre impact environnemental et implication des fournisseurs et partenaires dans l’engagement RSE du groupe;

– Chiffre d’affaires récurrent, 63% provenant des activités de maintenance;

– Accélération de la génération d’autofinancement gratuit par le recours à l’affacturage;

– Confirmation des progrès de la mobilité (bornes de recharge pour véhicules électriques), des réseaux 5G et de la maintenance des objets connectés.

= / Défis / =

– Sensibilité du chiffre d’affaires, pour 45% du total, aux trois 1ers – clients des télécommunications et de l’énergie;

READ  La compagnie pétrolière française explore l'opportunité d'installer des usines de bioénergie dans la région ; ASCDCL, Total Energies, d'autres ont tenu une réunion en ligne aujourd'hui

– Croissance des nouvelles activités principalement portée par l’introduction de la fibre optique en Europe et des compteurs d’énergie, comme Linky, en France;

– Impact de la pandémie: augmentation de 14% du chiffre d’affaires à fin juin et baisse de 32% du résultat net, affectée par les pertes de change du zloty polonais et la hausse des amortissements;

– Réponse à la pandémie: systématisation du recours à l’affacturage;

– Objectifs 2020: confiance dans la capacité à générer une croissance rentable à deux chiffres des revenus;

– Maintien du dividende.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here