MELBOURNE: La préparation de l’Open d’Australie du mois prochain a été plongée dans le chaos samedi lorsque 47 joueurs ont été contraints à deux semaines de quarantaine hôtelière rigoureuse après que des infections à coronavirus ont été signalées sur deux vols charters les emmenant à Melbourne.

Deux douzaines de joueurs et leur personnel ont atterri de Los Angeles pour entrer en quarantaine après qu’un membre d’équipage et un passager, qui n’était pas un joueur, aient été testés positifs au COVID-19.

23 autres joueurs arrivant sur un vol charter d’Abou Dhabi ont connu un sort similaire après qu’un autre passager non-joueur ait été trouvé positif, ont déclaré les organisateurs du premier Grand Chelem de l’année dans un communiqué.

Les joueurs “ne pourront pas quitter leur chambre d’hôtel pendant 14 jours et jusqu’à ce qu’ils soient médicalement autorisés”, ont-ils déclaré.

“Ils ne pourront pas faire de l’exercice.”

L’Uruguayen Pablo Cuevas, le Mexicain Santiago Gonzalez et le Néo-Zélandais Artemis Sitak ont ​​confirmé via les réseaux sociaux qu’ils étaient sur le vol au départ de Los Angeles.

Selon les médias locaux, la double championne Victoria Azarenka, l’ancien vainqueur de l’US Open Sloane Stephens et le Japonais Kei Nishikori étaient également sur le vol.

Un autre joueur dans le même avion aurait été Tennys Sandgren, qui a reçu une autorisation spéciale de voyager de Los Angeles à la fin de la semaine dernière après avoir été testé positif pour le nouveau coronavirus, qu’il avait auparavant.

Tennis Australia a déclaré dans un communiqué que la décision d’autoriser Sandgren à voler avait été prise après un examen par des responsables médicaux. Un porte-parole de COVID-19 Quarantine Victoria a déclaré qu’il était courant chez les personnes qui avaient déjà été testées positives de «perdre des bits viraux pendant un certain temps – ce qui pourrait déclencher un autre résultat positif».

Le directeur du tournoi, Craig Tiley, a déclaré: “Nous communiquons avec tout le monde sur ce vol, et en particulier avec le groupe de jeu dont les conditions ont maintenant changé, pour nous assurer que leurs besoins sont satisfaits autant que possible.”

L’Ukrainienne Marta Kostyuk a déclaré qu’elle était sur le vol d’Abu Dhabi.

Plusieurs joueurs se sont tournés vers les réseaux sociaux pour exprimer leur frustration et leur ressentiment d’avoir été privés de formation.

“Des semaines et des semaines de pratique et de travail acharné seront gaspillées pour une personne positive à Covid sur un avion 3/4 vide. Je suis désolée mais c’est de la folie”, a tweeté la Française Alize Cornet.

La Belge Kirsten Flipkens a critiqué la décision de mettre tous les joueurs de vol en quarantaine, la qualifiant de “roulette russe”.

Le Néo-Zélandais Sitak a déclaré qu’il “n’était manifestement pas génial”, mais il était conscient des risques qui l’attendaient et semblait détendu d’être coincé dans sa chambre d’hôtel.

“J’ai demandé un vélo, alors j’espère en avoir un et rester en forme, et nous serons probablement sortis le 29 janvier”, a déclaré le joueur de 34 ans dans une vidéo sur sa page Instagram.

Il a posté plus tard une photo de son vélo d’appartement en disant “J’ai cette beauté”.

Après que les organisateurs se soient retrouvés sous la colère de nombreux joueurs, Azarenka a frappé une note différente.

“Si vous avez le temps de vous plaindre, vous avez le temps de trouver une solution”, a tweeté le Biélorusse.

L’Australie a accepté d’accepter environ 1200 joueurs, officiels et membres du personnel sur 15 vols pour l’événement sportif majeur qui débutera le 8 février.

(Reportage de Melanie Burton et Ian Ransom; Reportage supplémentaire d’Amlan Chakraborty; Édité par William Mallard, Jacqueline Wong et Hugh Lawson)

READ  Chris Froome: "Se remettre d'une blessure et gagner le cinquième Tour de France est motivant"