Test décisif de la Ligue des Nations pour les champions italiens de l’Euro 2020, Dernières actualités footballistiques

L’Italie fera face à son premier vrai test depuis sa victoire à l’Euro 2020 lorsque l’équipe de Roberto Mancini accueillera cette semaine les quatre derniers de la Ligue des Nations, avec trois des meilleurs d’Europe prêts à bondir.

Les Azzurri affrontent l’Espagne en première demi-finale jeudi matin (heure de Singapour), alors que San Siro attend de répéter le défi des huitièmes de finale du Championnat d’Europe qui a vu l’équipe de Luis Enrique s’incliner aux tirs au but contre les hommes de Mancini en juillet.

L’autre demi-finale, vendredi matin, voit les champions du monde France et Belgique comme protagonistes, qui restent le numéro un mondial malgré l’élimination des Européens par les Italiens également.

La deuxième édition de cette compétition de l’UEFA était initialement prévue en juin, mais a été reportée après que les Européens ont été retardés d’un an en raison de la pandémie de Covid-19.

L’Italie était en tête après avoir entamé un été sportif mémorable pour la nation méditerranéenne en battant l’Angleterre lors de la finale du Championnat d’Europe de Wembley.

Mancini est resté largement fidèle aux héros de ce tournoi pour la phase finale, choisissant initialement 22 membres de l’équipe européenne et ajoutant le milieu de terrain en forme de l’AS Roma Lorenzo Pellegrini.

Depuis lors, il a été contraint de quitter l’attaquant titulaire Ciro Immobile, qui s’était blessé à la cuisse.

Il a choisi l’attaquant de la Juventus Moise Kean, qui a brillé lors du dernier match de l’Italie, battant la Lituanie 5-0 lors des éliminatoires de la Coupe du monde le mois dernier.

READ  Nottingham Forest a rejoint le milieu de terrain "ciblé" pour remplacer l'international français à Marseille

Rafael Toloi d’Atalanta est également absent en raison d’une blessure, et Davide Calabria de Milan a été appelé.

La France entre dans le tournoi encore endolorie par une élimination en huitièmes de finale face à la Suisse aux européennes et des performances décevantes lors des éliminatoires de la Coupe du monde le mois dernier.

La victoire 2-0 des éliminatoires de la Coupe du monde contre la Finlande le mois dernier était leur première victoire en cinq matchs nuls, pas ce à quoi on pourrait s’attendre d’une équipe composée de certains des meilleurs joueurs du monde.

PAS DE KANTE

Le manager Didier Deschamps sera privé du centre de milieu de terrain N’Golo Kante, qui a contracté Covid-19 à l’approche de la défaite 1-0 de Chelsea contre la Juventus la semaine dernière.

Olivier Giroud est également absent des Bleus.

L’attaquant vétéran Giroud, 35 ans, qui n’est qu’à cinq buts d’égaler le record de France de tous les temps Thierry Henry, 51 ans, a été exclu de la victoire 3-2 de l’AC Milan à domicile.« L’Atalanta hier matin en raison d’un problème de dos.

Ceci, associé à une attaque de Covid-19, a entravé son début de vie en Italie.

Deschamps a déclaré que le match contre la Belgique sera « système contre système » alors qu’il essaie de trouver le bon « équilibre » contre une équipe qui devrait jouer avec un seul attaquant – Romelu Lukaku.

Kevin de Bruyne est de retour dans l’équipe belge après avoir raté les éliminatoires de la Coupe du monde le mois dernier.

Le milieu de terrain de Manchester City devrait jouer derrière Lukaku, aux côtés d’Eden Hazard du Real Madrid.

READ  Hockey : l'Inde, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas se qualifient pour les quarts de finale masculins

La Belgique et la France se sont rencontrées la dernière fois en demi-finale de la Coupe du monde 2018, les Bleus s’imposant 1-0 avant de battre la Croatie en finale à Moscou.

L’Espagne, quant à elle, espère consolider ses performances aux Championnats d’Europe, où elle a défié les attentes pour atteindre la demi-finale et a longtemps désavantagé l’Italie avant de s’incliner 4-2 aux tirs au but.

Ils seront privés du jeune Pedri, qui a été excellent aux Championnats d’Europe mais s’est blessé pour la deuxième fois en moins d’un mois et il manque une autre équipe de jeunes qui comprend également son coéquipier barcelonais de 17 ans, Gavi.

Dimanche, 31.000 billets avaient été vendus pour le premier match à Milan, dont 13.000 ont été achetés pour la finale de lundi matin dans le même lieu.

Les stades de San Siro et Allianz seront à moitié pleins au maximum, car les règles italiennes de Covid-19 autorisent les stades de football à n’ouvrir que 50% de leur capacité pour aider à empêcher la propagation du virus.

On espérait que la limite serait portée à 75% avant les matchs de cette semaine, car le nombre de cas est resté largement sous contrôle depuis le printemps et près de 80% de la population italienne de plus de 12 ans a été entièrement vaccinée.

Mais le président de Federcalcio, Gabriele Gravina, a déclaré que ce serait impossible, même si les règles avaient changé depuis le début de ce mois. – AFP, REUTERS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here