Le ministre de l’Éducation nationale annonce également la mise en place d’un protocole de santé renforcé dans les lycées, avec davantage de cours à distance.

Dans un communiqué rendu public jeudi soir, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer annonce que les tests d’évaluation conjointe Première et Terminale, prévus par la nouvelle formule du baccalauréat qui entrera en vigueur cette année, seront annulés en raison de la crise sanitaire. et qui sera remplacé par une surveillance continue.

«Pour les évaluations conjointes prévues pour l’année scolaire 2020-2021, les moyennes des bulletins scolaires de première et de dernière année remplaceront les notes des évaluations conjointes, qui n’auront pas lieu», indique le ministère qui précise que cette mesure concerne histoire-géographie, langues vivantes et spécialité non poursuivie l’année dernière, mathématiques pour la voie technologique et enseignement scientifique pour la voie générale.

Tests de spécialité maintenus mais adaptés

Les examens finaux de spécialisation pédagogique, prévus pour mars prochain, seront maintenus mais leurs modalités “adaptées” pour tenir compte du contexte: toutes les disciplines concernées proposeront deux matières ou exercices au choix pour couvrir toutes les matières. sujets étudiés, il a été décidé en particulier.

Le ministre indique également qu’un nouveau protocole de santé renforcé il s’appliquera désormais aux lycées, impliquant notamment davantage de formation à distance à condition qu’au moins 50% d’enseignement en présentiel soit maintenu pour chaque élève.

Mélanie Rostagnat avec l’AFP Journaliste BFMTV

READ  Progrès dans la prise en charge des cas graves de maladie