TotalEnergies démarre le redémarrage de la raffinerie de pétrole de Donges en France, Energy News, ET EnergyWorld

Le géant pétrolier français TotalEnergies a lancé le 26 avril le processus de redémarrage de la raffinerie de pétrole de Donges de 231 000 barils par jour (bpj) en France, après la mise hors service de l’usine en décembre 2020.

Le processus de redémarrage devrait prendre deux semaines, a déclaré TotalEnergies sur son site Internet.

TotalEnergies a fermé la raffinerie pour des raisons économiques liées à la pandémie de COVID-19, qui a provoqué la baisse de la demande de produits pétroliers et une forte détérioration des marges des raffineries qui transforment le brut en produits.

Les marges des raffineries européennes ont augmenté rapidement parallèlement à la reprise de la demande post-pandémique et à l’invasion russe de l’Ukraine qui a suscité des inquiétudes en matière d’approvisionnement.

Les marges sur le diesel ont atteint un niveau record peu de temps après le début de l’invasion le 24 février, que Moscou appelle une « opération militaire spéciale ».

L’Europe, qui dépend fortement du diesel russe, a augmenté ses importations de carburant en provenance d’autres régions telles que le Moyen-Orient et l’Asie.

Les sanctions de l’Union européenne ont jusqu’à présent évité de cibler le pétrole de la Russie, son principal fournisseur, mais de nombreux négociants et raffineries ont décidé de réduire leurs achats de pétrole brut et de produits raffinés russes pour éviter d’enfreindre les sanctions sur le système financier russe et aussi pour éviter une atteinte à la réputation.

Le mouvement de grève du syndicat CGT fin mars a retardé le redémarrage de Donges, qui fournit selon TotalEnergies 17% de la consommation française de carburant.

READ  La croissance du streaming Disney déçoit, les bénéfices dépassent les prévisions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here