Un choc à l’occasion de la 4e journée de Premier League, entre Manchester United et Tottenham, à Old Trafford. Deux équipes en début de saison timides, avec une défaite et une victoire en deux matches pour les Red Devils d’Ole Gunnar Solskjær (15e) et un maigre palmarès de victoire, défaite et nul pour les Spurs de José Mourinho (13e). Au coup d’envoi, Manchester United a terminé 4-2-3-1, avec Paul Pogba au milieu de terrain et Anthony Martial au premier plan. Tottenham arrive avec un 4-3-3, avec Hugo Lloris au but et Tanguy Ndombélé au milieu de terrain.

Suite à cette annonce

Le match se déroulant à huis clos, les supporters étaient moins susceptibles d’arriver en retard. Pas mal, car le choc a tenu toutes ses promesses depuis le début. Ce sont les Mancuniens qui ont lancé les hostilités lorsque Davinson Sánchez a anéanti Anthony Martial dans sa zone dès la première minute. L’arbitre a désigné le spot et Bruno Fernandes s’est chargé de la transformation de la phrase (1-0, 2e). Cet excellent départ n’a pas refroidi l’enthousiasme des Spurs, qui ont réagi tac-au-tac. Tanguy Ndombélé a profité des approximations du trio Bailly-Maguire-Shaw pour égaliser dans la surface (1-1, 4e).

Anthony Martial voit rouge

Dans un match joué sans temps mort, trois minutes plus tard, Heung-Min Son a donné l’avantage aux Spurs, idéalement lancé sur un coup franc joué rapidement par Harry Kane. Le sud-coréen lâche Eric Bailly et corrige David de Gea, malgré le retour de Luke Shaw (1-2, 7e). Le tournant est survenu juste avant la demi-heure, quand sur un corner des Spurs, Anthony Martial a succombé à la provocation d’Erik Lamela et a giflé l’attaquant argentin, qui venait de se mettre le coude sous le nez. L’international français est expulsé (29e) et complique les affaires des Red Devils.

READ  OM: inquiétude au centre de formation - Autour de l'OM

Dans la continuité, Eric Bailly a envoyé une passe risquée dans sa zone, que Harry Kane a coupé en plaquant. Moussa Sissoko a combiné avec Heung-Min Son, qui a repassé Kane, qui a inscrit le troisième but des Spurs (1-3, 30e). La défense des Red Devils était dans la rue et a concédé un quatrième but, l’oeuvre de Heung-Min Son (doublé), sur le service de Serge Aurier à six mètres (1-4, 37e). Pendant la pause, Ole Gunnar Solskjær a tenté de riposter et a remplacé Bruno Fernandes et Nemanja Matic par Fred et Scott McTominay (46e). Mais rien n’a changé.

Meilleur buteur de Serge Aurier, faute de Paul Pogba

Profitant d’une sublime ouverture de Pierre-Emile Hojbjerg, Serge Aurier s’est offert un face-à-face avec David de Gea, qui n’a pas manqué. D’un tir croisé à droite, il a remporté le point (1-5, 51e). Restreint sur le banc depuis son arrivée d’Ajax, Donny van de Beek a été jeté dans cette crise. Pas même lui n’a pu inverser la tendance (68 °). Pour son retour à Old Trafford, José Mourinho avait le sourire. Il portait du sang neuf. Dele Alli et Ben Davies ont succédé à Ndombélé and Son. Paul Pogba a commis l’irréparable dans sa surface et a offert à Harry Kane le penalty 6-1 (double, 79e).

Humiliés, les Red Devils ont attendu le coup de sifflet final. Luke Shaw a osé un tacle meurtrier pour empêcher Lucas Moura de toucher la cible. Vissé en place, José Mourinho a à peine réagi. Debout sur la touche, Ole Gunnar Solskjær avait l’air déçu de ce geste dangereux de sa part, qui n’a décroché qu’un carton jaune (84e). Avec cette belle victoire dans les terres de Mancunian, les Spurs remontent à la 5e place, à cinq points du leader Everton. Seizième après trois matches, Manchester United s’inquiète, deux semaines après un déplacement au Parc des Princes, en Ligue des champions.

READ  pas de vainqueur entre le Portugal et l'Espagne, l'Allemagne a repris le fil

Le classement de la Premier League lors de la 4e journée.