« Très inquiète », déclare Naomi Osaka à son retour à Roland-Garros après 1 an

Avant le choc avec l’Américaine Amanda Anisimova au premier tour de Roland-Garros lundi, l’ancienne n°1 Naomi Osaka s’est dite « d’accord » pour assister aux conférences de presse, mais était « très inquiète » de revenir un an après sa retraite controversée du tournoi.

En 2021, Naomi Osaka s’est retirée de l’Open de France après que l’incident ait été condamné à une amende de 15 000 $. La quadruple championne du Grand Chelem a pris sa retraite il y a 12 mois et a déclaré qu’elle souffrait de dépression.

« Pour la plupart, je pense que je vais bien. Je ne vais pas mentir. Quand je suis arrivé ici, j’étais très inquiet. J’étais juste un peu inquiet s’il y avait des gens qui – évidemment, je l’ai aussi fait ‘ Je n’aime pas comment j’ai géré la situation, mais j’avais peur qu’il y ait des gens que j’offensais d’une manière ou d’une autre et que je les rencontrais », a déclaré Naomi Osaka dans une presse d’avant-tournoi.

Osaka a subi une blessure d’Achille lors de son match du premier tour à l’ Open de Madrid , ce qui a contribué à sa défaite au deuxième tour contre Sara Sorribes Tormo et à son retrait ultérieur de la Roma.

« Pour moi, il n’y a aucun moyen que je ne joue pas ce tournoi », a déclaré Osaka.

« Alors évidemment, il faut gérer les choses, mais en même temps, je vais souffler des antalgiques. C’est comme ça », a-t-il ajouté.

« En fait, j’ai joué beaucoup de tournois du Grand Chelem avec quelque chose. En Australie, quand j’ai joué contre Kvitova, j’ai eu ce mal de dos pendant cinq matchs. Donc je pense qu’il y a peut-être une chance de très bien jouer quand j’ai une blessure parce que J’ai l’impression que vous n’avez rien à perdre « , a déclaré Osaka.

READ  L'ancien manager d'Eskom France, Hlakudi, demande désormais une assistance juridique, l'affaire de fraude fiscale à nouveau reportée

L’Osaka affrontera lundi l’Américaine Amanda Anisimova, numéro 7 mondiale, dans le match du premier tour. Osaka a remporté deux fois l’US Open et l’Open d’Australie, mais n’a pas encore goûté à la victoire à l’Open de France.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport peuvent avoir été retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux distribué.)

Cher lecteur,

Business Standard s’est toujours efforcé de fournir des informations et des commentaires à jour sur les développements qui vous intéressent et qui ont des implications politiques et économiques plus larges pour le pays et le monde. Vos encouragements et vos commentaires constants sur la façon d’améliorer notre offre n’ont fait que renforcer notre détermination et notre engagement envers ces idéaux. Même en ces temps difficiles résultant de Covid-19, nous restons déterminés à vous tenir informés et à jour avec des nouvelles crédibles, des opinions faisant autorité et des commentaires incisifs sur des questions d’actualité.
Nous avons cependant une demande.

Alors que nous luttons contre l’impact économique de la pandémie, nous avons encore plus besoin de votre soutien pour pouvoir continuer à vous offrir un contenu de meilleure qualité. Notre modèle d’abonnement a reçu une réponse encourageante de la part d’un grand nombre d’entre vous qui se sont abonnés à notre contenu en ligne. Plus d’abonnements à notre contenu en ligne ne peuvent que nous aider à atteindre l’objectif de vous offrir un contenu encore meilleur et plus pertinent. Nous croyons en un journalisme libre, juste et crédible. Votre soutien par le biais de plusieurs abonnements peut nous aider à pratiquer le journalisme dans lequel nous sommes engagés.

READ  Le ministre du gouvernement français injecte à son collègue ministre un vaccin contre le COVID

Soutenir un journalisme de qualité e inscrivez-vous à Business Standard.

Éditeur numérique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here