un concert test du groupe Indochine pour les besoins d’une étude scientifique

Environ 5 000 spectateurs ont rendez-vous samedi pour danser au son du groupe français à succès Indochine et revivre l’ambiance du live lors d’un concert avec un studio scientifique, dans les parterres de la salle de Bercy à Paris. Attendu par un secteur touché par Kovid-19.

Pas d’espacement, mais masque obligatoire. Et pour honorer le couvre-feu de 21h (19h GMT) en France, le concert gratuit débute à l’heure du thé, avec la première partie électronique à partir de 17h (15h GMT). La figure de la « French Touch » tienne de Crécy, avant l’arrivée de Nicola Sircis et du chanteur de son groupe originaire d’Indochine.

Indochine, un groupe français vétéran formé en 1981 qui a rempli les stades et dont les succès, de « L’Aventurier » à « Je demande la lune », ont traversé les générations, repoussant la scène d’un an. Ses 40 ans de tournée sont de retour (printemps-été 2022) en raison d’une crise sanitaire.

Déjà utilisée ailleurs en Europe, l’expérience est devenue un serpent de mer en France, où elle a été reportée à plusieurs reprises. Cela se produit finalement dans le contexte d’une nette amélioration de l’état de santé de tous les adultes deux jours avant le début de la vaccination.

Mais l’enjeu est de taille pour le secteur du divertissement, qui reprend en éclos, à distance, malgré le feu vert pour les concerts en attente à partir du 19 mai.

Pour l’instant, les festivals permanents sont autorisés cet été en France, mais dans la limite de 4m2 par personne.

READ  Liverpool cible Jeremy Doku sous une forme splendide pour la Belgique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here