Un échange avec Sciences Po Bordeaux amène des étudiants français à Monterey

Un partenariat avec Sciences Po Bordeaux amène une cohorte d’étudiants français à Monterey chaque automne, dont beaucoup sont attirés par notre illustre Études sur la non-prolifération et le terrorisme programme (NPTS).

L’échange favorise le dialogue interculturel à l’intérieur et à l’extérieur de la classe.

« C’est la première fois que je viens aux États-Unis et j’adore mon séjour à Monterey », a déclaré Aurore Mermet. « En France, nous sommes exposés à beaucoup de films américains et de culture américaine, mais c’est tellement intéressant de venir enfin ici et de découvrir de nos propres yeux. Bien sûr, beaucoup de choses sont différentes des films ou de ce que l’on voit en ligne, donc c’est une bonne expérience. »

Cet automne, il y a onze étudiants d’échange de France, tous au troisième semestre de leur programme. Au dernier semestre, ils effectueront un stage de six mois et rédigeront une thèse.

Les étudiants de Sciences Po Bordeaux peuvent choisir d’aller en Israël, à Singapour ou à l’Institut, notre cursus sur la non-prolifération et le terrorisme étant une attraction particulière.

Avoir d’autres étudiants apportant des expériences de nombreux pays et horizons différents a été un moment fort pour Liam Hutton, un double citoyen franco-britannique qui est ici depuis un an grâce à un poste programme d’échange avec Sciences Po Bordeaux en France où elle termine sa maîtrise en relations internationales.

« Avoir une telle diversité sur un si petit campus est impressionnant », a déclaré Hutton. « Lorsque vous regardez les études de cas, vous avez toujours quelqu’un qui a passé du temps dans cette partie du monde. »

READ  Call My Agent est prêt à revenir pour la cinquième saison et un film | Télévision

Hutton a été impressionné par l’accessibilité de la faculté NPTS et la façon dont ils relient la théorie et la pratique.

« La culture universitaire en France peut venir davantage d’en haut. Il y a un vrai débat ici », a-t-il dit. « Il y a un vrai engagement et un haut niveau de respect pour les enseignants car nous savons tout ce que nous avons à apprendre d’eux, mais ils nous permettent aussi d’exprimer nos commentaires et nos expériences. C’est une bouffée d’air frais ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here