Un homme arrêté en Belgique après avoir reçu 8 fois le vaccin COVID pour d’autres personnes

Un homme à Charleroi, en Belgique, a été arrêté après avoir été surpris en train d’essayer de recevoir une neuvième dose du vaccin COVID.

L’homme, qui a été arrêté dimanche, aurait reçu plusieurs doses au nom de ceux dont il ne voulait pas, en échange d’une indemnisation.

Aucun autre détail n’a été fourni sur son identité ou sur qui le paierait pour recevoir le vaccin en leur nom.

Il il a été dit qu’il s’est présenté au centre de vaccination comme d’habitude, avec une carte d’identité qui n’était pas la sienne, mais le personnel du centre de vaccination l’a remarqué et a donné l’alerte.

L’état de santé de l’homme n’aurait montré aucun signe de complication, malgré le nombre d’injections qu’il avait reçues.

Cependant, il risque d’être jugé pour faux avec les personnes ayant bénéficié de ses actions.

Pendant ce temps, la Belgique a imposé des mesures supplémentaires pour ralentir la propagation de la variante Omicron, qui provoque une augmentation des cas à travers l’Europe.

A partir du 26 décembre, les marchés de Noël couverts, cinémas, théâtres et salles de concert seront fermés. Les événements sportifs se poursuivront, mais sans spectateurs.

Les règles antérieures telles que l’utilisation obligatoire de masques dans les espaces publics intérieurs, le travail à domicile quatre jours par semaine et la fermeture des bars et restaurants à 23 heures resteront en vigueur.

« L’objectif en adoptant ces mesures est de gérer la pression sur les hôpitaux et de faire en sorte que les écoles puissent rouvrir à partir du 10 janvier 2022 », Elle a dit Alexander De Croo, Premier ministre belge.

READ  Tour de France : Peter Sagan laisse parler son doigt dans le sprint final effréné

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here