En raison des circonstances générées par la pandémie, le Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand a dû réinventer sa structure pour faire émerger une programmation plus hétérogène que jamais. 153 films répartis en 3 compétitions dont 63 françaises: 51 en compétition nationale, 4 en compétition internationale et 8 en compétition Labo.
Pour le public, le festival a fourni un abonnement de 12 euros pour visionner tous les courts métrages sélectionnés dans les différentes sections. En savoir plus ici!

UniFrance aura une présence virtuelle au Marché du Film, qui se tiendra cette année du 1er au 5 février, et concentrera ses activités sur différents domaines de promotion et de rencontres.

Comme les années précédentes, les déjeuners du réseau Clermont-Ferrand organisés par UniFrance auront à nouveau lieu, même s’ils sont adaptés à la situation actuelle. Une année exceptionnelle nécessite une approche exceptionnelle. Les petits déjeuners prendront la forme de «Rencontres en ligne: Session de réseautage»: 4 rencontres virtuelles (1, 2, 3 et 4 février) pour les professionnels accrédités au festival.
Chaque année, ces rencontres, organisées en collaboration avec Sodec, SWISS FILMS et Wallonie-Bruxelles Images (WBI), permettent à plus d’une centaine de professionnels de se connaître: acheteurs, distributeurs, programmateurs de festivals et journalistes viennent ici pour échanger avec les producteurs et réalisateurs de films en compétition.

La réunion de partage d’informations et d’échanges sur les activités du département court métrage d’UniFrance qui s’est déroulée en 2020 sera revue cette année: une session UniFrance ouverte aux producteurs français se tiendra le mardi 2 février de 12h à 13h sur Zoom, dans le présence de représentants par UniFrance.

READ  L'Open de France est de retour sur l'agenda européen

Auteur: Les communications

Dernière mise à jour : 28 janvier 2021 à 15:28 CET