Vous devez lire ceci: Elizabeth Boyle sur The Golden Rhinoceros, un livre qui peut remodeler votre vision du monde

Avec le Livre de Kells et le Rocher de Cashel, des récits épiques comme le Táin et des poèmes fascinants comme Pangur Bán, l’Irlande est souvent définie par ses contributions à la culture médiévale. Ceci est parfois présenté comme une sorte d’exceptionnalisme, comme si personne d’autre ne produisait quelque chose de semblable au Moyen Âge. Même lorsque nous regardons au-delà de notre île, il est facile de ne voir que les impressionnantes cathédrales françaises ou la culture viking de la Scandinavie.

rançois-xavier fauvelle Le rhinocéros doré : histoires du Moyen Âge africain (traduit par Troy Tice; Princeton University Press, 2018) est le genre de livre qui peut fondamentalement remodeler votre vision du monde. S’appuyant sur les recherches de générations d’universitaires africains, il présente des études de cas captivantes sur les cultures médiévales africaines : artefacts complexes, monuments importants, centres économiques et politiques clés.

Avec ses essais courts mais fascinants, ses belles illustrations et ses cartes, il ouvre un monde souvent négligé de la culture médiévale en Europe occidentale. La sélection minutieuse d’anecdotes, d’objets et de sites de Fauvelle nous donne un aperçu de la société à travers l’Afrique du VIIe au XVe siècle.

L’interdépendance du monde médiéval est mise en évidence par la fréquence avec laquelle il puise dans les témoignages écrits de marchands et de voyageurs étrangers, reliant le monde islamique médiéval à celui de l’Afrique subsaharienne. Nous voyons aussi les débuts du colonialisme européen, le début d’un nouveau et horrible chapitre de l’histoire africaine.

Le titre du livre dérive d’un rhinocéros en feuille d’or de 15 cm, extrait d’un site funéraire médiéval par un jeune étudiant blanc dans les années 1930, puis retiré de son contexte archéologique. Elle provient du site de Mapungubwe, un ensemble archéologique datant du Xe au XIIIe siècle, aujourd’hui considérée comme la capitale du « premier royaume sud-africain ».

READ  Les cinémas français passent 2021 avec près de 100 millions d'entrées

Lorsque l’étudiant qui avait pris le rhinocéros doré l’a avoué à son ancien professeur, Léo Fouché, Fouché s’est assuré que la ferme était rachetée par l’État sud-africain. Les fouilles ont révélé des lieux d’occupation et de sépulture complexes, suggérant une augmentation de la population et de la hiérarchie sociale, et les découvertes comprennent de nombreux objets en or complexes, des figurines en argile et des perles de verre.

La prochaine fois que vous irez au National Museum sur Kildare Street, en regardant l’artisanat médiéval raffiné, pensez à l’artisanat contemporain tout aussi raffiné créé à près de 10 000 km. Et lis Le rhinocéros doré: élargiront vos horizons historiques.

« Fierce Appetites » d’Elizabeth Boyle est publié par Sandycove

Vidéo du jour

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here