WALL STREET FENCE EN AUGMENTATION SIGNIFICATIVE AVANT LA FIN DU DUEL TRUMP-BIDEN

WALL STREET FENCE EN AUGMENTATION SIGNIFICATIVE AVANT LA FIN DU DUEL TRUMP-BIDEN

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York était en forte hausse mardi alors que les Américains se rendaient aux urnes pour décider, après l’une des campagnes les plus amères de leur histoire, qui de Donald Trump ou de Joe Biden sera leur prochain président. .

Les investisseurs semblent parier sur une victoire nette, sans l’incertitude prolongée qui serait leur cauchemar, et espèrent donc que l’issue de l’élection présidentielle conduira ensuite rapidement à un plan de soutien budgétaire pour l’économie en crise. crise sanitaire.

En fin de compte, l’indice Dow Jones a gagné 545,41 points, soit 2,03%, à 27 470,46 points. Le S&P 500 a pris 57,82 points (1,75%) à 3368,06 et le Nasdaq Composite a gagné 198,47 points, ou 1,81%, à 11 156,08.

Dix des onze principaux indices S&P de l’industrie sont en profit, menés par le secteur financier et les industriels.

Dans cette séance particulière, les principaux indices boursiers du marché de New York s’étaient ouverts plus haut, l’indice Dow Jones était en hausse de 1,24% quelques minutes après le début des négociations, le Standard & Poor’s 500 0,99% et le Nasdaq 0,72%.

La tendance s’est intensifiée au cours de la séance, le Dow Jones grimpant de 2,38% au moment de la clôture sur les marchés européens.

«Au cours des 48 dernières heures», expliquait Derek Halpenny, alors responsable de la recherche chez MUFG, les marchés étaient un peu plus convaincus de la victoire de Joe Biden sans risquer de semaines d’incertitude et de troubles.

READ  Des policiers arrêtent un homme conduisant à 150 km / h et découvrent que le conducteur dormait au volant avec le pilote automatique enclenché ... Vidéo

Les marchés pourraient parier sur une double victoire du camp démocrate, dans la course à la Maison Blanche mais aussi au Congrès, qui serait synonyme de mesures de relance budgétaire plus importantes.

(Chuck Mikolajczak; version française Laetitia Volga et Henri-Pierre André)