Xi Jinping se rendra à Hong Kong pour le 25e anniversaire de la rétrocession, lors du premier voyage hors de Chine continentale depuis le début de la pandémie

« Xi Jinping assistera à la célébration du 25e anniversaire du retour de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d’investiture du sixième gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong », a indiqué l’agence de presse d’Etat Xinhua.

La confirmation intervient après que deux hauts responsables de Hong Kong ont été testés positifs COVID-19[feminine] cette semaine, soulevant des inquiétudes quant à une éventuelle visite des chefs d’État pour les célébrations du 1er juillet, qui incluent la prestation de serment de la ville nouveau patron à l’anniversaire de sa passation en 1997 de la domination britannique.

Le secrétaire aux Affaires constitutionnelles et continentales Erick Tsang et le directeur du bureau du directeur général Eric Chan ont tous deux été testés positifs aux tests d’acide nucléique et sont en isolement, a indiqué jeudi un communiqué du gouvernement de Hong Kong.

Leurs cas avaient posé la question de savoir si Xi risquerait d’entrer dans la ville, compte tenu de la politique stricte de zéro-Covid de la Chine, ainsi que de la force de l’accord de « circuit fermé » de la ville, qui oblige les responsables à éviter les engagements publics et à entrer en quarantaine avant le cérémonies prévues.

Alors que la Chine s’en tient à une approche byzantine de verrouillages soudains, de tests de masse et de quarantaine, les autorités chinoises semblent prendre des précautions supplémentaires pour ne pas contracter le virus.

Xi n’a pas quitté la Chine continentale depuis le déclenchement de la pandémie il y a plus de deux ans, mais avant même la confirmation de sa visite samedi, le gouvernement de Hong Kong avait commencé à préparer l’arrivée d’une délégation de chefs d’État de toute la frontière scellée avec le continent.

READ  Les Philippines déclarent que 200 navires chinois se trouvent dans la ZEE philippine

Les hauts responsables de Hong Kong sont entrés jeudi dans le système en boucle fermée, en vertu duquel ils ne peuvent voyager entre leur domicile et leur travail qu’en véhicule privé et doivent passer une nuit dans un hôtel de quarantaine à la veille de l’anniversaire de la livraison. Ils sont également soumis à des tests quotidiens pour Covid-19.

« M. Tsang et M. Chan se sont rendus au travail pour la dernière fois les 22 et 20 juin respectivement. Ils portaient des masques et ont suivi les mesures de prévention des maladies professionnelles, y compris des tests antigéniques rapides effectués quotidiennement avec des résultats négatifs obtenus. Ils n’ont aucun antécédent de voyage récent », a déclaré le dit le communiqué du gouvernement.

La déclaration ne fait aucune mention des symptômes des deux fonctionnaires.

Chan devrait devenir le deuxième officier de la ville le 1er juillet, lorsque le nouveau dirigeant de Hong Kong, John Lee, prendra la barre.

Malgré des taux de vaccination élevés et une réduction du nombre total de cas, le gouvernement de Hong Kong reste attaché à sa politique de style zéro Covid, en maintenant des mesures strictes de distanciation sociale et de recherche des contacts, ainsi que des restrictions strictes aux frontières, y compris une quarantaine obligatoire de sept jours pour les hôtels. toutes les arrivées.

Reportage supplémentaire de Wayne Chang, Larry Register, Martin Goillandeau et Hannah Ritchie de CNN.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here