13 Les soumissionnaires continuent de concourir pour construire des parcs éoliens flottants au large de la France

Le gouvernement français a sélectionné 13 entreprises et consortiums pour passer à la deuxième phase, la phase de dialogue compétitif, de l’appel d’offres pour la construction de deux parcs éoliens offshore flottants de 250 MW au Golfe du Lion en Méditerranée.

Les candidats présélectionnés incluent Iberdrola; Vattenfall ; vents océaniques ; Cobra Instalaciones et Servicios, SA; Eni plénitude ; le partenariat Océole porté par Equinor ; le consortium de BlueFloat Energy, Sumitomo Corporation et Akuo Energy ; le partenariat entre EDF Renewables et Maple Power, une coentreprise entre Enbridge et CPPIB ; le partenariat entre BayWa re et Elicio ; le partenariat entre RWE et Bourbon ; le consortium Les Moulins du leonis de Shell et EnBW ; le consortium Marine Energy Archipelago composé de Qair, TotalEnergies et Corio Generation ; et un consortium dirigé par wpd.

La procédure d’appel d’offres pour les deux parcs éoliens a été lancée en mars.

Au cours des prochains mois, le gouvernement échangera des projets de spécifications avec les soumissionnaires sélectionnés. Celui-ci sera adapté aux spécificités du Golfe du Lion et du littoral méditerranéen et prendra en compte les multiples enjeux environnementaux et d’aménagement du territoire évoqués lors du débat public, a indiqué le gouvernement.

La période de dialogue compétitif prendra fin fin 2022. Le choix du ou des lauréat(s) se fera à l’automne 2023 et la mise en service des parcs éoliens est prévue pour 2030.

Les lauréats de ces appels d’offres seront sélectionnés en 2023 et les deux parcs éoliens devraient être mis en service d’ici 2030.

Les deux parcs éoliens seront également intégrés par la suite par deux extensions de 500 MW chacune, situées à proximité.

READ  Le Danemark réserve des billets pour la Coupe du monde pendant la tenue de l'Angleterre

La France entend accélérer le développement de l’éolien offshore pour construire 50 parcs éoliens offshore d’ici 2050, représentant 40 GW de capacité totale et près de 20% de la consommation d’électricité en France.

Suivez offshoreWIND.biz sur :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here