Belgique : l’EASO lance une opération de soutien aux autorités d’accueil – World

Le Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO) lancera son propre 8ème opération dans un État membre de l’UE en janvier 2022. Le soutien opérationnel à l’Agence fédérale belge pour l’accueil des demandeurs d’asile (FEDASIL) se concentrera sur l’augmentation de la capacité d’accueil et l’amélioration de la qualité de l’accueil, à court et moyen terme.

Le plan opérationnel a été signé par le directeur exécutif de l’EASO, Nina GREGORI, et le Secrétaire d’Etat belge à l’Asile et à la Migration, Sammy MAHDI. A la demande des autorités belges, l’accord prévoit que l’EASO fournira des moyens d’accueil et des équipements, du personnel et une expertise technique. L’Agence collaborera avec FEDASIL en termes de renforcement des capacités à court et moyen terme, tout en veillant à ce que les normes d’accueil soient conformes au Régime d’asile européen commun (RAEC).

Le soutien opérationnel de l’EASO reposera sur deux piliers :

  • Première intervention pour répondre aux besoins d’accueil d’urgence, notamment en augmentant le nombre d’espaces d’accueil disponibles et en améliorant la qualité des structures d’accueil d’urgence existantes ; Et
  • Réponse à moyen terme pour augmenter la capacité d’accueil, en réalisant une évaluation et en soutenant la mise en place d’un centre d’accueil d’urgence modulable, ainsi que l’amélioration des processus d’arrivée.

A court terme, l’EASO fournira jusqu’à **150 unités d’accueil** dans les prochains mois afin de soutenir une augmentation de capacité. Ceci peut être complété par unités supplémentaires à moyen terme, sur la base d’une nouvelle évaluation des besoins en vue du développement d’un centre d’accueil d’urgence modulable.

READ  Tomorrowland Hope pour l'événement 2021 alors que la Belgique rouvrira d'ici le 1er septembre

Jusqu’à ** 100 employés de l’EASO ** peuvent être employés au cours de la période, y compris des experts en gestion de site, des experts en diffusion d’informations, des travailleurs sociaux, des formateurs, des experts en protection de l’enfance, un planificateur d’abris et des interprètes.

La présence opérationnelle de l’EASO en Belgique sera la deuxième opération de ce type se concentrant exclusivement sur la capacité et les conditions d’accueil, l’autre en Espagne. Il s’agira également de la seule opération de l’EASO à ne pas avoir lieu dans un État membre à la frontière extérieure de l’UE. L’Agence mène également des opérations de soutien aux autorités d’asile et d’accueil de Chypre, de Grèce, d’Italie, de Lettonie, de Lituanie et de Malte, avec près de 2 000 membres du personnel déployés au total, interprètes compris.

Fond

Le nombre de demandes d’asile en Belgique a considérablement augmenté au cours de l’année écoulée, culminant en septembre 2021 avec le nombre de demandes le plus élevé depuis décembre 2015. Ce taux élevé de demandes d’asile ces derniers mois a mis davantage de pression sur le système d’accueil national.

Entre l’été 2018 et le début 2020, l’emploi dans le système d’accueil belge a presque doublé, passant d’environ 16.000 à plus de 29.000 personnes. Bien que la capacité d’accueil n’ait cessé d’augmenter proportionnellement, le taux d’occupation a atteint un maximum de 96% en septembre 2019. Au cours de l’année 2020 et au premier semestre 2021, le nombre de personnes en accueil a légèrement diminué et s’est stabilisé au niveau d’environ 24 000 personnes. . En octobre 2021, la capacité totale était d’environ 27 000 personnes.

READ  «Pour le village, c'est une tragédie»: l'enthousiasme après la mort de Morgan, fauché par un tir de chasseur

Le niveau actuel des demandes d’asile dépasse toujours la capacité d’accueil maximale (environ 2 000 personnes par mois) du système national d’accueil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here