Coupe du monde de hockey : la Belgique reste en tête du groupe B après sa victoire écrasante contre le Japon

La Belgique a frappé les bonnes notes avant les huitièmes de finale de son dernier match de Coupe du monde dans le groupe B en battant le Japon 7-1 ici au stade international Birsa Munda vendredi.

Les Red Lions sont en tête du groupe avec sept points, et l’Allemagne, deuxième, qui affronte la Corée du Sud lors de son dernier match de la soirée, devra gagner par une marge de neuf buts pour les dépasser.

Le champion en titre a excellé dans le hockey offensif avec ses passes rapides et son jeu pénétrant. Le spécialiste de Dragfick, Alexander Hendrickx, s’est blessé à la sixième minute en tentant un coup de pied de coin lorsqu’il s’est tordu le genou droit lors de sa passe qui a suivi. Bien que la Belgique n’ait réussi à se convertir dans aucun de ses sept corners, elle a montré sa richesse en termes de qualité d’attaque avec six tirs du terrain.

Cédric Charlier a failli ouvrir le score à la fin du premier quart-temps, mais a été refusé deux fois à bout portant par Takashi Yoshikawa. La possession de balle et la ténacité de la Belgique ont porté leurs fruits au deuxième quart-temps avec quatre buts. Yoshikawa n’a pas pu retenir la puissante arrivée de Charlier après que l’attaquant s’est détaché de deux défenseurs à l’intérieur du cercle.

Tom Boon a ensuite marqué dans le tournoi avec un triplé en six minutes, prouvant son instinct de finition. Pour le premier, il a retenu deux défenseurs en utilisant sa force avant de renverser le ballon dans le filet. Il a ensuite capitalisé sur une passe manquée pour inscrire son deuxième et a complété son troisième avec une déviation habile du tir de Sébastien Dockier.

READ  Cameroun : prétendue cherté des produits alimentaires - Le gouvernement dénonce le rapport infondé de France 24

Le Japon a évoqué des situations prometteuses dans la moitié de terrain belge dans les 30 premières minutes après les transitions, mais Kentaro Fukuda n’a pas su tirer le meilleur parti des trois occasions qui se sont présentées à lui. Un turnover de la défense belge libère Fukuda, mais sa frappe faible est sauvée par Vincent Vanasch.

L’entraîneur japonais Akira Takahashi a souligné une amélioration de l’effort défensif en seconde période, et il l’a réalisé au troisième quart du match en gardant la Belgique calme. Il a obtenu un but de Fakudo pour commencer le quatrième quart quand il a eu une touche pour rediriger le tir du revers de Seren Tanaka.

Avec la volonté du public, le Japon a continué d’aller de l’avant, mais la Belgique a marqué deux fois contre la séquence de jeu avec Boon et Dockier. Boon a tourné sa face de club pour conduire la passe de Florent van Aubel et a été impliqué dans un échange rapide du côté droit pour dégager Dockier, qui a fini de glisser avec insistance.

Boon a fermé le score dans la soirée pour la Belgique avec son cinquième tir de pénalité.

RÉSULTAT

Belgique (Cédric Charlier 17′, Tom Boon 21′ 26′ 27′ 50′ 55′, Sébastien Dockier 51′) 7-1 Japon (Kentaro Fakudo 45′)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here