La soprano française Andréa Guiot est décédée à l’âge de 93 ans des suites du COVID-19. La soprano française est décédée le 15 février à Nîmes.

Né à Garons, en France, Guiot a étudié le chant avec le ténor Marcello Santalouna et a ensuite étudié au Conservatoire de Paris pendant quatre ans.

Elle fait ensuite ses débuts théâtraux en 1955 à l’Opéra de Nancy en jouant Marguerite dans “Faust” de Gounod. Quelques années plus tard, elle rejoint l’Opéra-Comique de Paris où elle apparaît comme Antonia dans “Les Contes d’Hoffmann” d’Offenbach et devient une habituée de la compagnie de 1957 à 1972. Elle joue des rôles tels que “Mireille” de Gounod et Marguerite, “Manon” de Massenet, Micaëla dans “Carmen” de Bizet et Mimi dans “La Bohème” de Puccini.

En 1959, il devient membre de l’Opéra de Paris où il chantera des rôles principaux du répertoire français et italien. Au fil des années, elle deviendra l’une des grandes interprètes de «Mirelle» et deviendra son rôle caractéristique. Elle était également célèbre pour son travail dans les opéras de Mozart.

Il se retire de la scène en 1975 en chantant le rôle d’Elisabeth de Valois dans «Don Carlos» de Verdi à Strasbourg.

Après sa retraite, Guiot devient professeur au Conservatoire de Paris et donne des cours particuliers. Elle a également été reconnue comme Chevalier de l’Ordre national du Mérite et Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Guiot a laissé un énorme héritage record comprenant un enregistrement de “Carmen” avec Maria Callas, “Mirelle” de Gounod, “Hérodiade” de Massenet et “Otello” de Verdi, entre autres.

READ  Quinté PMU - Prédiction du PRIX DE BAR-LE-DUC 2 janvier 2021