Jeudi 28 janvier 2021

Crédit: Alexander De Croo / screengrab

Dans son traditionnel discours du Nouvel An, le Premier ministre Alexander De Croo a souligné l’importance de rouvrir au plus vite l’économie et la société belges.

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée cette année en grande partie numériquement en raison de mesures contre les coronavirus, De Croo a prononcé un discours dans la salle du trône du palais royal, s’adressant au roi Philippe et aux différents gouvernements.

Après avoir reconnu que 2020 a été “une année difficile” au cours de laquelle de nombreux Belges ont beaucoup souffert et perdu, De Croo a déclaré que la Belgique était un pays résilient, prêt à faire des efforts extraordinaires.

«Dès qu’il est temps de rouvrir notre société et notre économie, nous devons être là. Sans réserve », a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement continuera à soutenir les familles et les entreprises, en s’appuyant sur les partenaires sociaux pour parvenir à des accords productifs.

“Nous devons tout mettre en œuvre pour que tous les gens retournent au travail le plus rapidement possible, dans leur ancien poste ou dans un nouvel emploi”, a déclaré De Croo, promettant que le gouvernement investira en priorité dans les compétences.

Nouvelles connexes:

À plus long terme, la Belgique fera la transition vers une société plus durable et numérique, selon De Croo.

Bientôt, la Belgique présentera son plan d’investissement transversal à la Commission européenne, qui met l’accent sur les technologies de pointe, la production d’énergie durable et la cybersécurité.

«Nous devons également continuer à investir dans les soins de santé. Et surtout dans les personnes qui façonnent nos soins au quotidien », a déclaré De Croo, évoquant la mise en œuvre d’un accord social, qui prévoit, entre autres, plus d’un milliard d’euros pour une augmentation des salaires.

READ  La Belgique veut une interdiction temporaire des voyages non essentiels

L’innovation dans le domaine de la santé constituera également un jalon cette année, en collaborant avec des partenaires privés, des instituts de recherche et nos universités, “afin de rester leader mondial dans l’industrie pharmaceutique et vaccinale, ce dont le monde entier est là.

Enfin, De Croo a souligné l’importance d’unir ses forces et d’embrasser la diversité pour être fort. «Les meilleures idées sont celles que les gens ont développées ensemble», a-t-il déclaré.

La Belgique a tout pour réussir dans le monde post-Covid-19, selon De Croo, l’atout le plus important étant les personnes.

<< Si nous réunissons la richesse de l'expérience et de l'intuition de chacun dans notre pays, jeunes et vieux, hommes et femmes, de tous horizons, si chacun apporte le meilleur de lui-même à la table, nous serons plus forts et capables de faire face à tout. . "

Le discours entier de De Croo peut être lu ici, dans néerlandais ou dans Français.

Maïthé Less
Le Brussels Times