Hockey aux JO : le vétéran Vanasch salue “une équipe” belge

Vincent Vanasch s’est levé au moment où son pays avait le plus besoin de lui, derrière l’Espagne en quart de finale du tournoi olympique de hockey masculin.

Pour la 250e fois, le joueur de 33 ans a pris sa place dans le but et aurait pu se faire pardonner de penser que son équipe lui donnerait une journée facile.

Les champions du monde ne sont classés que derrière l’Australie et ont été en bonne forme à Tokyo, mais pendant près de 40 minutes, ils ont eu du mal à impressionner le but espagnol.

Vanasch a beaucoup aimé, car les Red Lions ont ouvert la voie à une confrontation avec l’Inde en demi-finale, qui a battu l’équipe Gb 3-1.

“Défendre cet objectif 250 fois montre à quel point je ressens de l’amour pour les gars qui m’entourent. Aimons-nous un peu plus pour les deux prochains matchs”, a-t-il déclaré.

« J’ai plutôt bien joué. Ils sont là pour arrêter le ballon. C’est mon travail de terrain. Jusqu’à ce point (dans le tournoi), je n’étais pas beaucoup exposé. Ici, c’était un quart de finale, je devais être là, j’étais là.

Je sais que nous sommes une équipe et aujourd’hui, nous l’avons vu en seconde période. »

Un Loïck Luypaert soulagé était heureux de répandre l’amour alors que la Belgique a marqué trois fois dans les 22 dernières minutes pour sceller une autre demi-finale olympique.

“Je pense que je l’ai embrassé 10 fois après le match”, a-t-il déclaré. «Cela nous a vraiment gardé à l’intérieur. Il est l’un des meilleurs gardiens du monde depuis quelques années.

READ  car Leonardo est optimiste quant à l'extension de Mbappé

“Nous savons que nous pouvons compter sur lui dans les grands matches et aujourd’hui, il s’est vraiment démarqué.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here