Jäätma bat son rival estonien pour conserver le titre de tir à l’arc à poulies Sud de France

L’Estonienne Lisell Jäätma a défendu sa couronne féminine au tournoi de tir à l’arc Sud de France Nîmes avec la victoire sur sa compatriote Meeri-Marita Paas.

Jäätma, deuxième tête de série, a battu la luxembourgeoise Mariya Shkolna et la française Lola Grandjean avant d’éliminer Paas 147-144, cinquième tête de série, en finale.

Lola a remporté le bronze avec une victoire de 144-143 sur la tête de série Amanda Mlinarić, de Croatie.

La quatrième tête de série française Jean Philippe Boulch s’est imposée dans la finale masculine, battant son compatriote Adrien Gontier 149-144.

L’Estonien Robin Jäätma a produit l’un des chocs de la journée en éliminant le favori Mike Schloesser, des Pays-Bas, en quarts de finale.

Il a ensuite été battu par l’éventuel champion Boulch, mais n’est pas sorti les mains vides en battant le vice-champion de France Nicolas Girard l’an dernier dans le match pour la médaille de bronze.

Les deux meilleures têtes de série se sont rencontrées dans la finale courbe féminine où l’Allemande Lisa Unruh a dépassé Gabriela Schloesser, des Pays-Bas, 6-4.

La médaille de bronze est revenue à la quatrième tête de série française Angeline Cohendet qui a battu la Slovène Ana Umer.

Le troisième favori Steve Wijler, des Pays-Bas, a remporté la médaille d’or en arc classique masculin avec une victoire de 7-3 sur son compatriote Gijs Broeksma.

Match passionnant pour la médaille de bronze entre le Français Jocelyn De Grandis et le Slovène Gaspar Stajhar.

Le match étant bloqué à 5-5, De Grandis a remporté la médaille de bronze avec un 10 aux tirs au but tandis que Stajhar a frappé le huit.

READ  La France rend le chef-d'œuvre de Gustav Klimt pillé par les nazis aux héritiers des victimes de la Shoah

Le tournoi de tir à l’arc Sud de France Nîmes est l’un des plus grands événements de tir à l’arc au monde à se tenir depuis le début de la pandémie de coronavirus.

La compétition a été initialement retardée de deux semaines en raison des restrictions du gouvernement français liées à la pandémie sur les événements sportifs.

Initialement prévue pour coïncider avec la troisième phase de la Série mondiale de tir à l’arc en salle à distance 2021, elle sert désormais de phase bonus.

Des mesures antivirus sont en place telles que le port de masques et les athlètes plus espacés que d’habitude, tandis qu’en France un couvre-feu est actuellement en place de 18h00 à 6h00, sous réserve du tournoi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here