La France fait face à des pannes de courant alors que les réacteurs nucléaires sont fermés pour maintenance

La France risque de manquer d’électricité en cas de vague de froid et de manque de vent le mois prochain, alors qu’un nombre anormalement élevé de réacteurs nucléaires du pays sont fermés pour maintenance, a déclaré le gestionnaire de réseau du pays.

L’avertissement fort rappelle que la crise énergétique de l’Europe montre peu de signes d’apaisement après s’être atténuée cette semaine pendant les vacances de fin d’année. La flambée des prix du gaz et de l’électricité a déjà contraint certains producteurs à travers le continent à réduire leur production, tandis que les gouvernements ont répondu à la crise par des baisses d’impôts et des subventions, principalement pour les consommateurs.

Dans son évaluation mise à jour pour janvier, le Réseau de transport d’électricité a déclaré qu’il devra probablement activer des contrats qui permettent à certains grands producteurs de couper brièvement l’électricité ou même de réduire la tension sur le réseau en cas de vague de froid ou de faible production éolienne. . En dernier recours, des coupures de courant pouvant aller jusqu’à deux heures peuvent être utilisées, précise RTE.

« Sur la base des dernières prévisions pour janvier, de tels événements météorologiques – y compris une forte vague de froid – semblent très improbables pour le début du mois et moins probables pour le reste du mois », a déclaré RTE. « Donc, le risque de pannes de courant est fondamentalement exclu au moins pour début janvier. »

Plus d’un quart des 56 réacteurs atomiques d’Electricité de France SA sont actuellement à l’arrêt car la pandémie de coronavirus a perturbé le programme de maintenance de l’entreprise.

READ  Nio et Tesla se disputent leur domination sur le marché des véhicules électriques en Chine

Alors que la capacité totale de production nucléaire d’EDF en France s’élève à 61 gigawatts, seuls 43 à 51 gigawatts seront disponibles pour la majeure partie du mois de janvier, un record pour cette période de l’année, a déclaré RTE.

S’assurer que les citoyens peuvent garder les lumières allumées est toujours une question politiquement sensible, tout black-out serait un coup dur pour le président Emmanuel Macron avant l’élection présidentielle d’avril. Son gouvernement a fermé les deux plus anciens réacteurs de France l’année dernière et ferme la plupart des centrales au charbon restantes du pays pour réduire les émissions de carbone.

Plus tôt cette année, le gestionnaire de réseau français a appelé à la « vigilance » sur les approvisionnements énergétiques, notamment en janvier et février, en raison d’une augmentation plus lente que prévu des énergies renouvelables et des retards répétés de construction d’une nouvelle centrale nucléaire, laissant le pays à court des marges d’alimentation pendant l’hiver.

Nous vivons dans un monde où réalité et fiction se confondent

En période d’incertitude, vous avez besoin d’un journalisme de confiance. Pour seul R75 par mois, vous avez accès à un monde d’analyses approfondies, de journalisme d’investigation, d’opinions importantes et d’une multitude de fonctionnalités. Le journalisme renforce la démocratie. Investissez dans l’avenir dès aujourd’hui.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here