la Malaisie, la Hollande obtiennent d’importantes victoires ; Aus, Arg match nul

Plan | Résultats | Piscines | Statistiques | guide télévisé | Regarder en direct sur DStv

La Malaisie a été la première équipe à s’inscrire au tableau d’affichage aujourd’hui, revenant de derrière deux buts pour battre le Chili 3-2. La France les égalerait plus tard dans la journée en remportant un autre match serré contre l’Afrique du Sud pour enregistrer ses premiers points dans le groupe A.

Dans la bataille des équipes invaincues, les Pays-Bas ont fait un travail léger en battant la Nouvelle-Zélande 4-0, remportant deux victoires sur deux, pour aller dans les six points et ne sont plus qu’à un match nul de leur dernier match contre le Chili pour confirmer la place. placez-les en tête du groupe C et gagnez un accès direct aux quarts de finale.

Dans la poule A, l’Argentine et l’Australie ont disputé un match nul très divertissant au cours duquel l’élan a basculé d’un côté à l’autre.

L’Australie menait 3-2 à seulement deux minutes de la fin, mais Blake Govers, de retour d’une blessure, a intensifié quand cela comptait et a marqué un but fantastique pour garder l’Australie en tête du classement, grâce à sa bien meilleure différence de buts.

Match 1 : Malaisie – Chili 3-2

La Malaisie et le Chili sont entrés dans le match d’ouverture le quatrième jour en sachant qu’une victoire était cruciale, les deux équipes ayant subi des défaites lors de leurs matches d’ouverture contre les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande respectivement.

Les deux équipes ont joué le match avec un flair offensif ouvert qu’elles n’avaient pas été en mesure d’exprimer lors de leurs premiers matchs.

Le Chili a été le premier à marquer sur penalty lorsque le tir de Juan Amoroso a dépassé les défenseurs malais pressés et a touché le panneau.

La Malaisie a ensuite riposté lorsque Razie Rahim a marqué sur penalty. Mais le Chili reprenait l’avantage avant la mi-temps grâce à un revers de Martin Rodriguez.

La Malaisie avait du pain sur la planche si elle voulait gagner le match en seconde période, mais s’est rapidement ressaisie, marquant deux fois au troisième quart.

READ  Parce qu'il reste encore du travail à faire pour que les anciens de Portsmouth, Middlesbrough et Peterborough complètent le conte de fées belge et assurent le rêve de la Ligue des champions

Ashran Hamsani a mis le niveleur au but, déviant de manière acrobatique une balle haute au-dessus de sa tête.

Norsyafiq Sumantri a ensuite donné l’avantage à la Malaisie, passant habilement le ballon sous le gardien de but de son revers, après qu’une tentative de penalty malaisienne ait été déviée par le premier coureur.

Le Chili a menacé d’égaliser dans la dernière seconde pour mériter un corner, mais deux énormes arrêts du gardien malaisien Hafizuddin Othman ont donné la victoire à la Malaisie et les trois points.

Norsyafiq Sumantri a été nommé joueur du match pour avoir marqué le but décisif pour la Malaisie. Le capitaine Marhan Jalil s’exprimant après la victoire de son équipe a déclaré : « Nous sommes satisfaits de la victoire. Ce n’était pas le match parfait, nous aurions pu jouer beaucoup mieux. Mais c’est trois points et c’était ce dont nous avions besoin aujourd’hui. »

Match 2 : Nouvelle-Zélande – Pays-Bas 0-4

Les Pays-Bas ont eu une grande chance dans les cinq premières minutes lorsqu’une passe en retrait de Kane Russell a été facilement interceptée par Tjep Hoedemakers qui a dirigé le ballon vers le capitaine Thierry Brinkman, qui n’avait que le gardien à battre, et son tir puissant n’a pas pu être arrêté.

Les Pays-Bas ont ajouté un autre but au premier quart lorsque la Nouvelle-Zélande a remplacé son gardien de but par un joueur de champ dans un mouvement surprenant, ce qui a permis aux Pays-Bas d’attaquer le bord et de trouver Koen Bijen qui avait une porte ouverte pour intercepter le ballon.

Thierry Brinkman a ensuite ajouté un deuxième but avant la mi-temps lorsqu’une habile déviation en haut du cercle a réussi à se faufiler devant le gardien néo-zélandais qui a été ramené sur le terrain au deuxième quart-temps.

La Nouvelle-Zélande était beaucoup plus composée défensivement en seconde période, ce qui en fait une bataille assez égale. Mais les Pays-Bas ne seraient pas démentis.

Prima avait le ballon au fond du but dans la dernière minute du troisième quart-temps, mais il a été victime d’une faute dans la préparation. Les Pays-Bas ne seraient pas refusés longtemps, cependant, puisque Tjep Hoedemakers, qui était à son meilleur, a récupéré le centre du capitaine Brinkman pour ajouter un quatrième but dans le dernier quart et marquer six points sur six pour eux.

READ  Andy Murray dessine James Duckworth à ses débuts à Wimbledon, Emma Raducanu jouera Alison van Uytvanck | L'actualité tennistique

Le capitaine néerlandais Thierry Brinkman a été élu homme du match et a déclaré : « Je suis content d’avoir inscrit quatre paniers aujourd’hui. Nous aurions probablement pu marquer plus pour être honnête, mais dans l’ensemble, nous sommes satisfaits de deux victoires sur deux. »

Match 3 : France – Afrique du Sud 2-1

La France et l’Afrique du Sud ont participé à plusieurs reprises au cours de la dernière année à la FIH Hockey Pro League et à la Coupe des nations masculines de la FIH récemment conclue. En Pro League, c’est la France qui a battu l’Afrique du Sud à deux reprises, tandis que l’Afrique du Sud s’est imposée en Coupe des Nations.

Les deux équipes étant confrontées à des défaites lors de la première journée contre l’Argentine et l’Australie, le match en tête-à-tête était crucial pour essayer de gagner pour éviter la dernière place et essayer de se qualifier pour les quarts de finale ou les croisements.

Les deux équipes ont livré un hockey offensif comme la plupart des fans s’y attendaient, mais les buts en première mi-temps sont venus des coins des deux côtés.

Victor Charlet a été le premier à marquer d’une frappe rase qui s’est glissée entre le gardien et le défenseur du poteau. Connor Beauchamp a égalisé pour l’Afrique du Sud à la 15e minute avec un arraché absolu d’un coup de traînée qui est passé au-dessus de la tête du gardien français et a cadré.

La deuxième mi-temps a suivi un schéma similaire, mais c’est encore une fois Victor Charlet qui a fait la différence, plaçant parfaitement un tir bas dans la lucarne pour donner l’avantage à la France à moins de quatre minutes de la fin, qui a remporté le match.

Charlet a été nommé joueur du match et a déclaré: « Nous avions fait nos plans pour ce match parce que nous savons que l’Afrique du Sud est une bonne équipe, donc c’était bien de mettre ces plans en action et d’obtenir cette victoire de groupe cruciale. »

READ  L'as de Leicester Filip Benkovic refuse le transfert du Celtic pour revenir au club belge OH Leuven en prêt pour le reste de la saison

Match 4 : Argentine contre Australie 3-3

L’Australie est l’équipe en forme du tournoi, remportant son match d’ouverture contre la France par une énorme marge de 8-0. L’Argentine est également entrée dans le match après sa victoire contre l’Afrique du Sud.

L’Argentine a commencé le match devant, forçant les revirements de l’Australie dans sa propre moitié, créant des opportunités de tir, tandis que les Kookaburras semblaient chancelants. L’Australie a obtenu un corner lors de sa première incursion dans le cercle argentin et Jeremy Hayward a marqué son quatrième corner du tournoi pour donner l’avantage à son équipe.

Mais l’Argentine a riposté au début du deuxième quart grâce à un penalty de Tomas Domene, mais l’Australie a rétabli son avance avec deux secondes à jouer dans la mi-temps lorsqu’un moment de chaos total dans le cercle argentin s’est terminé par un tir de Daniel Beale qui a balayé le pied du gardien. et levé au but.

L’Argentine a égalisé le score en tout début de deuxième mi-temps avec l’excellent Maico Casella, auteur du deuxième match consécutif pour l’Argentine.

Martin Ferreiro, qui avait l’air menaçant tout au long de la soirée, a brisé l’égalité avec 12 minutes à faire, car il avait beaucoup de temps et d’espace dans le cercle et a choisi le coin inférieur avec son revers à la perfection.

L’Australie a jeté tout ce qu’elle avait dans le but argentin en fin de match et c’est le joueur vedette Blake Govers qui a profité d’une erreur de la défense argentine et a décroché une frappe du revers dans le coin du but pour égaliser le match.

Martin Ferreiro a été nommé joueur du match et a déclaré : « Cela a dû être un bon match à regarder depuis les tribunes et à la télévision. Nous avons commis une petite erreur à la toute fin et cela a permis à l’Australie d’égaliser, mais dans l’ensemble, nous sommes satisfaits de ce résultat. »

*Reportage gracieuseté de www.fih.hockey*

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here