La mission Inspiration4 marque une étape supplémentaire vers la démocratisation du tourisme spatial

Au terme d’un voyage de trois jours, la capsule Crew Dragon de SpaceX a amerri près de la Floride dans la nuit du 18 septembre. Elle avait été propulsée le 15 septembre par la fusée Falcon 9, bénéficiant même d’une diffusion en direct sur https://www.netflix.com. À son bord, les quatre touristes de l’espace sont apparus en pleine santé.

L’initiative de l’entreprise d’Elon Musk marque un tournant dans la conquête spatiale commerciale. Pour la première fois, l’ensemble des passagers de la capsule n’était en effet constitué que de novices. Les quatre touristes se sont préparés pendant près de six mois pour affronter l’apesanteur. En tête de cortège, le milliardaire Jared Isaacman. Trois anonymes l’accompagnaient, chacun symbolisant une valeur.

Rescapée d’un cancer, Hayley Arceneaux incarnait l’espoir. Il s’agissait également de la première femme avec une prothèse à effectuer une sortie dans l’espace. À ses côtés, le vétéran de l’armée de l’air Chris Sambroski avait été choisi pour représenter la générosité. La prospérité complétait le tableau, portée par la professeure de sciences Sian Proctor.

Pour Elon Musk, l’expédition Inspiration4 s’est avérée un succès éclatant. La capsule s’est élevée à une altitude de 575 kilomètres, dépassant la station spatiale internationale (ISS). 50 ans après la mission Apollo 11, le message retentit encore plus fort. Surtout, les précédentes incursions spatiales n’avaient duré que quelques heures.

En juillet, la compagnie https://www.blueorigin.com/ de Jeff Bezos avait déjà lancé ses premières billes dans l’espace. Le PDG d’Amazon lui-même avait profité du voyage, sans que la capsule ne parvienne à se maintenir plus de quelques minutes à 106 km au-dessus du globe. Quelques jours plus tôt, c’était au tour du milliardaire britannique Richard Branson de prendre place à bord du vaisseau SpaceShipTwo. Le fondateur de Virgin Galactic n’en était pas à son coup d’essai.

READ  Le ski est interdit, mais les stations enneigées de France restent des vacances amusantes en famille

Sa société s’était déjà illustrée en envoyant trois personnes dans l’espace en février. L’ingénieure en aérospatial Beth Moses était alors devenue la première femme à participer à un vol spatial commercial, tandis que Virgin Galactic marquait un grand coup dans la course à la conquête spatiale. Toutefois, les défaillances apparues lors du vol de Richard Branson ont mis un coup d’arrêt aux projets de l’entreprise. Si plusieurs centaines de personnes ont déjà validé leur ticket pour une sortie dans l’espace, elles devront patienter jusqu’à ce que de nouveaux vols tests soient menés.

Pour autant, le marché a de beaux jours devant lui. Malgré un coût prohibitif, les touristes spatiaux se bousculent. La mission Ax-2 de SpaceX pourrait ainsi accueillir Tom Cruise. Il se murmure même que l’acteur devrait assurer ses propres cascades à bord de l’ISS. La mission russe Soyouz MS-19 fera elle aussi la part belle au monde du cinéma, en embarquant le cinéaste Klim Chipenko et l’actrice Ioulia Peressild.

Rien d’étonnant à ce que le 7e art participe à cet engouement pour l’espace. Ces dernières années, les films de genre se sont multipliés sur les écrans. Le triomphe d’Interstellar, Gravity ou encore Ad Astra n’a fait que renforcer cette tendance. En 2021, des productions comme Voyagers ou Le Passager n°4 ont pris le relai avec succès.

Le jeu vidéo met lui aussi l’espace à l’honneur. Le premier titre en monde ouvert n’était autre qu’un jeu de combat spatial, Elite. Depuis, des mastodontes comme Mass Effect ou Halo ont conquis les gamers.

READ  Les pompiers apprivoisent les incendies en France, mais des prévisions défavorables font craindre un "redémarrage"

L’univers du i-gaming n’est pas en reste. De nombreux casinos en ligne comme https://www.vegasslotsonline.com/fr/ s’inspirent de la conquête spatiale. D’Astro Space à Outta Space Adventure, les machines à sous gratuites vous font voyager dans d’autres galaxies. Le meilleur du casino est accessible en toute simplicité, sur votre téléphone ou votre tablette. Vous pouvez miser de l’argent réel, ou profiter de promotions canon sans même mettre la main au portefeuille. Une bonne manière de patienter avant que le tourisme spatial ne soit accessible au plus grand nombre.

À long terme, Elon Musk garde en effet pour objectif de démocratiser le tourisme spatial. Toutefois, le chemin reste long. Moins de 600 êtres humains ont goûté au voyage extraterrestre, et l’écrasante majorité d’entre eux appartient à une élite. Les hommes d’affaire constituent le vivier principal des prochains touristes de l’espace, à l’instar du milliardaire japonais Yusaku Maezawa. Pour autant, une nouvelle ère s’ouvre pour les vols commerciaux extraterrestres. Dans quelques années, de nombreux passionnés pourront eux aussi réaliser leurs rêves spatiaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here