La star de Bafana Dolly dit que son séjour rempli de blessures en France a été positif

Keagan Dolly (Images de coq)

Bafana Bafana et Kaizer Chiefs sont les attaquants Keagan Dolly dit que bien que son séjour en Europe ait été émoussé par des blessures, il est venu avec une vaste expérience au cours de son séjour.

L’ancien ailier de l’Ajax Cape Town (maintenant Cape Town Spurs) a quitté les Mamelodi Sundowns pour la France en 2017 pour rejoindre Montpellier avec un contrat de quatre ans avec l’équipe de Ligue 1.

Cependant, il n’a fait que 56 apparitions pour le club pendant cette période en raison de blessures malheureuses qui l’ont vu passer la plupart de son temps sur le banc.

Le joueur de 28 ans est maintenant de retour sur la côte sud-africaine, signant un accord lucratif avec Amakhosi lorsqu’il est devenu leur signature principale lors du retour de Stuart Baxter.

LIRE | Le brillant doublé de Dolly offre une délicieuse victoire au Derby de Soweto pour les Kaizer Chiefs

Dolly, qui a perdu du poids, a recommencé à marquer et à aider, mais cette fois sous les couleurs des Chiefs, avec son dernier doublé contre ses rivaux Orlando Pirates.

Le patron des Bafana, Hugo Bross, ne pouvait pas ignorer sa forme, et Dolly a depuis été rappelée au camp national senior pour les éliminatoires cruciaux de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 contre le Zimbabwe et le Ghana.

« Je me sens bien. Je l’apprécie », a déclaré Dolly aux journalistes à propos de jouer à nouveau au football régulier.

« Évidemment, les dernières années en France ont été un peu difficiles pour moi en termes de blessures et de ne pas pouvoir jouer autant que je l’aurais souhaité, mais cela fait partie du football.

READ  Le moment choisi pour la levée des restrictions de Covid-19 est un plus pour Roland-Garros

« C’est mon parcours que j’ai dû traverser et j’en ai appris. J’ai grandi en tant que personne et en tant que joueur, et j’ai plus d’expérience.

« Je pense que je suis plus décisif quand je joue, et c’est super de jouer semaine après semaine et de pouvoir aider l’équipe à gagner des matchs, être décisif (sur le terrain) avec ma dernière passe et marquer à nouveau des buts. Je suis heureux être de retour à la maison ».

Bien que les revers liés aux blessures aient été une pilule dure, ils ont également apporté de précieuses leçons.

« Je pense que j’ai appris à gérer différentes situations, surtout quand les choses ne se passent pas comme prévu avec des blessures.

« Je sais comment me remettre de ce genre de situation. Cela m’a beaucoup aidé.

« Dans mon jeu en général, j’ai joué plusieurs postes en France et cela m’a aidé avec mon jeu défensif, ma prise de décision et vous pouvez voir qu’avec les Kaizer Chiefs, je suis plus décisif et j’essaie juste d’aider l’équipe là où je peux. . »

Dolly a ajouté : « C’est un long processus, on ne peut pas dire que j’ai trouvé mon rythme seulement après quelques matchs même si je marque.

« Pour moi personnellement, il y a encore des choses que je dois améliorer. Jusqu’ici tout va bien. Je marque et j’ai repris confiance en moi. »

Jeudi 11 novembre (21h), l’Afrique du Sud accueille les Warriors avant d’embarquer dans un avion pour affronter les Black Stars trois jours plus tard, dimanche 14 novembre (21h).

READ  Rallye-Neuville vers la victoire à domicile en Belgique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here