L’Afrique du Sud dépasse le million de cas positifs

L’Afrique du Sud est devenue le premier pays africain à dépasser le million d’infections dimanche 27 décembre, après l’annonce des dernières données par son ministre de la Santé.

Au milieu de la deuxième vague de la pandémie et alors qu’une variante plus contagieuse du coronavirus est responsable de la grande majorité des nouveaux cas, le pays le plus touché du continent africain a officiellement enregistré 1004413 cas positifs pour le coronavirus et 26735 décès dus à Covid. 19.

Lire aussi Afrique du Sud: une variante du virus déjà fortement installée

L’Afrique a enregistré 2 658 646 cas de contamination et 62 649 décès dimanche soir, selon l’évaluation par l’AFP des données fournies par les autorités sanitaires.

La semaine dernière, l’Afrique du Sud a enregistré en moyenne 11 700 nouvelles infections par jour, en hausse de 39% par rapport à la semaine précédente.

Adresse TV

Pendant trois jours consécutifs – mercredi, jeudi et vendredi – le nombre de cas a dépassé 14 000 par jour, le plus élevé du pays. Samedi et dimanche, ce nombre s’est affaibli, passant sous la barre des mille.

Le gouvernement envisage d’imposer de nouvelles restrictions et le président Cyril Ramaphosa pourrait s’adresser au pays à la télévision cette semaine, comme il le fait régulièrement depuis le début de la pandémie.

Article réservé à nos membres Lire aussi L’Afrique du Sud se prépare aux effets dévastateurs de la “coronavacanze”

En Afrique, le deuxième pays le plus touché est le Maroc (432 079 cas et 7 240 décès), suivi de l’Égypte (131315 cas, 7 352 décès), de la Tunisie (130 230, 4 426) et de l’Éthiopie (122413, 1901).

READ  Le ministre allemand de la Santé appelle au blocus et envisage un vaccin russe

L’Afrique reste l’un des continents les moins touchés par le coronavirus. L’Europe compte plus de 25 millions d’infections, les États-Unis et le Canada 19,5 millions, l’Amérique latine et les Caraïbes 15 millions, l’Asie 13,7 millions et le Moyen-Orient près de 4 millions.

Le monde avec l’AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here