Le capitaine belge Hazard veut prouver aux sceptiques qu’ils ont tort au Qatar

14 novembre (Reuters) – Eden Hazard pense qu’il a beaucoup à offrir à la Belgique lors de la Coupe du monde et est convaincu qu’il peut prouver le contraire à ses détracteurs, le milieu de terrain ayant exclu un départ imminent du Real Madrid.

Hazard, qui participe au tournoi mondial pour la troisième fois, est le capitaine de la Belgique mais a à peine joué pour le Real cette saison après être tombé en disgrâce sous l’entraîneur Carlo Ancelotti.

Le joueur de 31 ans est cependant confronté à la situation avec le Championnat d’Europe 2020 alors qu’il s’est lui aussi engagé dans la compétition intemporelle.

« Je garde mon sourire », a-t-il déclaré aux journalistes lundi. « J’ai traversé des mois difficiles au cours desquels je n’ai pas pu accélérer beaucoup. Maintenant, je dois prouver que je peux encore le faire. Je n’en doute pas moi-même, mais je comprends que le monde extérieur boîte.

« Comme lors des derniers Championnats d’Europe. J’ai gagné des minutes lors des premiers matchs et j’étais là en quart de finale contre le Portugal. Notre staff médical et technique va m’aider (être prêt).

« Je me sens bien physiquement. Bien sûr, je manque de rythme, c’est pourquoi le dernier match d’entraînement contre l’Egypte (c’est important). Ensuite, je veux être là pour le premier match (au Qatar). »

La Belgique affrontera l’Egypte au Koweït lors de l’échauffement de vendredi et un Hazard en forme et licencié est la clé de l’entraîneur Roberto Martinez en tant que leader de la soi-disant « Golden Generation ».

READ  TUI fly Belgium reprend ses vols vers l'île canarienne de La Palma en mars

« Je n’ai pas perdu mes qualités d’un coup. Ce sera ma troisième Coupe du monde et je veux montrer que la Belgique peut encore compter sur son capitaine et que je veux tout donner (pour l’équipe).

« Avec quelques autres gars, j’ai atteint un âge où vous pouvez prendre ma retraite (de l’équipe). Mais pas avant d’avoir tout donné au Qatar d’abord. »

La Belgique, qui a terminé troisième de la Coupe du monde 2018, a été entraînée dans le groupe F et a ouvert sa campagne contre le Canada le 23 novembre, avant d’affronter le Maroc et la Croatie.

« Notre premier objectif devrait être de survivre à la phase de groupes », a déclaré Hazard. « Alors tout est possible si on se donne à fond. Quart de finale, demi-finale ou même finale ».

Il a également réitéré qu’il n’envisageait pas de quitter Madrid en janvier.

« Je ne veux pas quitter Madrid. Peut-être que les choses seront différentes (pour moi là-bas) après la Coupe du monde », a déclaré Hazard.

Reportage de Nick Said, édité par Ed Osmond

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here