Les États-Unis dépassent l’étoile montante française pour remporter le titre de basket-ball U19 | sport de buffle

RIGA, Lettonie (AP) – Les États-Unis ont surmonté une performance gigantesque de Victor Wembanyama, qui mesure 2 mètres, battant la France 83-81 dimanche et remportant la Coupe du monde FIBA ​​​​des moins de 19 ans.

Wembanyama a enregistré 22 points, 8 rebonds et 8 contres, mais a subi une faute à 2:42 à jouer et les Américains ont tenu bon pour la victoire, menés de 16 points chacun par Jaden Ivey de Purdue et Kenneth Lofton Jr. Tech de Louisiane.

Chet Holmgren, un étudiant de première année venant de 7 pieds 1 à Gonzaga, a ajouté 10 points et 5 passes décisives et a été nommé MVP du tournoi.

Wembanyama, 17 ans, qui jouait contre une équipe avec plusieurs choix de repêchage NBA 2022 prévus pour le premier tour, n’a fait qu’un sur cinq derrière l’arc mais a coulé ses neuf lancers francs.

Wembanyama n’est pas éligible au repêchage de la NBA jusqu’en 2023 selon les règles actuelles. Il a récemment signé avec le club français de l’Asvel, propriété de l’ancien grand des San Antonio Spurs, Tony Parker.

La France menait 58-50 à la fin du troisième quart, mais les Américains ont pris l’avantage. Holmgren a été victime d’une faute de Wembanyama – son quatrième, le forçant sur le banc avec 7:22 à jouer – a coulé les deux lancers francs et lors de la possession subséquente, son équipe a pris l’avance 69-68 avec un lay-up inversé pour terminer un drive de la ligne du bas.

Le triple de Louis Lesmond a réduit l’écart 83-81 avec 29 secondes à jouer, mais la France n’a jamais repris possession du ballon.

READ  Le chef du rugby français Bernard Laporte fait face aux griffes du gouvernement suite à l'épidémie de Covid-19

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here