Les ministres belges de la Santé réévalueront la stratégie de vaccination mercredi

Les ministres belges de la santé nationale, régionale et communautaire devraient se réunir mercredi pour discuter de la stratégie de vaccination contre le COVID-19, selon le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke.

La réunion devra prendre en considération les avis qui seront émis mardi par le Conseil Supérieur de la Santé (CSS – Conseil Supérieur de la Santé) sur trois questions du Ministre Fédéral de la Santé.

« Il y a des problèmes dans le système qui doivent être résolus et nous y travaillons », a admis dimanche Vandenbroucke lors d’une interview en tant qu’invité spécial sur les nouvelles de RTL-TVI.

Parmi les questions posées au Conseil, une sur la possibilité de donner le vaccin AstraZeneca contre le nouveau Coronavirus à des personnes de plus de 55 ans. Si le conseil répond oui, cela changera toute la campagne de vaccination, a déclaré le ministre en réponse à une question de la VRT.

La deuxième question est de savoir si la deuxième dose de vaccin Pfizer peut être administrée 42 jours après la première, au lieu de 21 jours comme cela a été recommandé jusqu’à présent.

La dernière question est de savoir si l’administration d’une dose unique serait suffisante au lieu des deux recommandées pour certains vaccins. Sur ce dernier point, Vandenbroucke a dit que la question était peut-être prématurée.

« Je veux vraiment réinitialiser la campagne », a-t-il souligné, bien qu’il se soit abstenu de faire des déclarations choquantes à ce sujet. « Auriez-vous pensé il y a six mois que tant de Belges auraient déjà été vaccinés? » Il ajouta. « Non. »

READ  Kanye West aurait acheté un appartement de luxe en Belgique lors de son divorce

Le ministre, qui ne voulait pas se concentrer exclusivement sur la vaccination, a déclaré qu’il pensait qu’il pourrait également être fait plus de tests si l’on prend en compte les différentes méthodes de test existantes.

« Peut-être que nous devons être plus simples aujourd’hui et utiliser au maximum la capacité dont nous disposons », a-t-il déclaré.

Le Brussels Times

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here