Netflix prévoit d’introduire des publicités sur sa plateforme

Le streaming passera-t-il à une plate-forme axée sur la publicité dans un avenir proche ? Eh bien, le plus grand streamer du monde travaille pour que cela se produise.

Netflix travaille « activement » pour construire son offre la moins chère et financée par la publicité, a déclaré mardi l’équipe française de la société, mais a ajouté qu’il n’y avait pas de calendrier clair.

Le mois dernier, il a été révélé que la plateforme de streaming prévoyait d’introduire un nouveau modèle d’abonnement moins cher plus tard cette année qui briserait son tabou publicitaire. Cette fuite dans le New York Times faisait suite à la nouvelle selon laquelle Netflix avait perdu 200 000 abonnés au premier trimestre de l’année, sa première baisse en une décennie.

« Nous n’avons pas encore de calendrier précis », a déclaré à l’AFP Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, responsable de la communication de Netflix France.

« Nous y travaillons activement. C’est une priorité : cette idée de donner plus d’options aux abonnés dans un contexte de forte inflation », a-t-il ajouté.

Bloomberg a rapporté au cours du week-end que Netflix n’avait pas encore nommé de chef de la publicité ni créé d’équipe de vente. Le Wall Street Journal a déclaré que Netflix envisageait activement des partenariats avec Google et Comcast pour diffuser des publicités.

Netflix a l’intention d’introduire une option d’abonnement fournie avec les publicités. (Image : Mollie Sivaram / Unsplash)

Où ces annonces apparaîtront-elles ?

Il y a aussi des questions difficiles sur l’endroit où placer des annonces. Doivent-ils n’intervenir qu’au début de la programmation ? Ou leurs équipes devront parcourir d’innombrables heures de contenu pour trouver des moments appropriés pour une pause publicitaire dans des émissions comme Des choses étranges qui n’ont jamais été créés en pensant aux publicités ?

READ  Le prochain album d'Astérix sortira le 21 octobre

« Pour l’instant, rien n’est décidé », a déclaré Dauba-Pantanacce.

Dans sa tentative d’encaisser plus d’argent, Netflix essaie également de le faire répression sur les utilisateurs qui partagent leurs mots de passe avec d’autres.

Malgré la perte d’abonnés, qui a entraîné une chute du cours de son action, Netflix reste de loin le service de streaming le plus populaire au monde avec 222 millions d’abonnés. Mais ils sont partagés avec environ 100 millions d’autres familles qui ne paient pas pour le service.

(Image principale : Thibault Penin / Unsplash ; Image en vedette : Mollie Sivaram / Unsplash)

Cette histoire a été publiée via AFP Relaxnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here