Pas de repos pour François Cros en vue de son retour en Top 14

Fraîchement sorti de sa victoire en Grand Chelem, François Cros est de retour à Toulouse cette semaine, se préparant pour un match crucial de Top 14 à domicile contre Lyon dimanche.

Jeudi, l’un des héros les moins chantés du groupe au pouvoir en France, la dernière ligne a parlé de sa joie d’avoir marqué son premier essai international contre l’Angleterre ; l’une des images les plus emblématiques du jeu était la main de Cros sur le ballon sur la ligne anglaise pendant plusieurs instants avant que quiconque ne le remarque !

De bonnes perspectives pour la Coupe du monde

Et comme la plupart du reste de la France, Cros était également ravi à la fois de ce que cette équipe des Bleus a accompli et de ce qu’elle pourrait accomplir, avec une Coupe du monde à domicile qui se profile en 2023.

« Ce (Grand Chelem) est de bon augure pour la Coupe du monde de la saison prochaine », a-t-il déclaré à Midi-Olympique.

« C’est à nous de continuer à progresser. On voit qu’on est sur la bonne voie et que si on continue comme ça on peut prétendre à quelque chose l’année prochaine.

« Gagner une Coupe du monde ne s’est jamais fait en France. C’est notre dernier rêve. D’autant plus que la compétition se jouera en France, devant nos familles et amis. Nous voulons tous pouvoir participer à l’événement et si nous pouvions gagner, ce serait formidable.

L’essai à la mi-temps de Cros a été un moment décisif lors du match de samedi dernier contre l’Angleterre, donnant aux hôtes un avantage sain à la mi-temps après que plusieurs occasions se soient présentées en première mi-temps.

READ  Clearpay se lance avec des marchands d'Espagne et de France

« Au départ, je pensais que Romain (Ntamack) allait marquer ! » Il a dit.

« Je fêtais déjà son essai ! Malheureusement, je l’ai vu à un mètre de la ligne. Le ballon est sorti rapidement.

« Je devais jouer ou couvrir le ruck. J’y suis allé et à partir de là c’est arrivé ou je me défonce : soit je signe et c’est super soit je saute toute l’action précédente.

« J’ai eu de la chance que mon bras tenant le ballon soit libre. J’étais presque bas aussi, mais j’ai réussi à lancer le ballon pour marquer. Pour moi c’est super, mon premier but en équipe nationale, surtout dans un match important comme ça ».

Directement du Grand Chelem et en devoir de club, Toulouse a perdu beaucoup de terrain au classement lors des Six Nations. Mais un match à domicile contre Lyon, troisième, sera l’occasion idéale de revenir à la table.

« Il y a eu une bonne fête. Nous aimerions le savourer, profiter du moment, célébrer pendant un moment », a-t-il déclaré.

« Nous avons pu faire quelque chose d’exceptionnel. Mais notre calendrier ne nous permet pas de nous détendre.

Nous avons des matchs très importants à venir et nous devons revenir rapidement en première ligne si nous voulons avoir l’opportunité de vivre à nouveau quelque chose de grand avec le club en fin de saison. C’est la vie du rugbyman professionnel. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here