Qui l’imam Hasan Ikusen cache-t-il en Belgique pour éviter l’expulsion ?

Depuis mardi, le Conseil d’Etat a décidé d’expulser Hassan Iguezán. Le gouvernement français accuse l’imam de tenir des discours « contraires aux valeurs de la république ». Problème : Berger introuvable alors qu’il devait rentrer au Maroc.

Pour l’AFP, le président des Hauts-de-France, Georges-François Leclerc, avait annoncé s’être enfui en Belgique. Une seule chose est certaine, il n’était pas chez lui lorsque la police est venue le chercher. Mais qui est-il vraiment ? Composants de réponse.

Pourquoi devrait-il quitter le pays ?

Né en France en 1958, il a renoncé à sa nationalité française et lorsqu’il a atteint l’âge de la majorité, il a adopté des parents exclusivement marocains. Elle a alors été contrainte de détenir des titres de séjour pendant dix ans pour rester en France. L’hiver dernier, la direction a refusé d’accepter le nouveau titre et a reçu un avis d’expulsion le 3 mai.

En fait, l’homme publiait « des commentaires antisémites depuis de nombreuses années », a indiqué le Conseil d’Etat. Lors de prêches ou de conférences à la radio et à la télévision, elle a également donné des conférences sur « l’infériorité des femmes et leur soumission aux hommes ». La justice française y a vu des actes flagrants et intentionnels de discrimination ou de haine.

En 2003, il a également présenté une conférence : « Palestine, une histoire d’injustices ». Il a spécifiquement déclaré que « les sionistes et Hitler ont uni leurs forces pour promouvoir la colonisation juive en terre de Palestine ». En outre, il a soulevé la question « La réalité des attentats terroristes et le rejet des lois républicaines au profit de la loi islamique ».

Actif sur YouTube

Des Marocains qui vivaient à Lourches, près de Valenciennes dans le nord, infiltrent les mairies et forment des réseaux religieux. Selon certains médias comme Le Point, il l’a emporté à la satisfaction des collectivités locales. L’un de ses fils, Sophian, était à la tête de la structure de coordination (aujourd’hui dissoute). Il était soupçonné d’être impliqué dans plusieurs irrégularités entre 2013 et 2017

READ  KFC lance "Colonel Veggie" basé à Quorn en France - vegconomist

Hassan Ikusen a ainsi exercé une grande influence dans sa société et dans certaines sphères politiques.

Pour y parvenir, le père de cinq enfants utilise beaucoup YouTube. Sa chaîne compte 169 000 personnes et une page Facebook avec 42 000 abonnés. Il ne se contente donc pas de ses sermons et conférences pour diffuser son message. Dans ces vidéos, il expliquerait précisément : « Aujourd’hui, c’est une honte que les femmes considèrent que servir leur mari et leurs enfants est une punition, alors que c’est une bénédiction ».

Il a consacré Ben Laden, le cerveau des attentats du 11 septembre 2001, comme un « grand combattant contre les Américains » et « un grand défenseur de l’islam ». En raison de ses déclarations, il a reçu un dossier S (ce qui signifie recherché) il y a 19 mois. Depuis les années 1990, il est également présenté comme étant proche de la confrérie salafiste des Frères musulmans.

Désormais recherché en raison de son évasion, il risque jusqu’à trois ans de prison pour ne pas avoir procédé à une arrestation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here