Sanofi annonce des résultats positifs pour un impact potentiel sur l’ARNm du COVID-19

Un logo Sanofi peut être vu lors de la conférence de presse annuelle des résultats de l’entreprise à Paris, France, le 6 février 2020. REUTERS/Benoit Tessier // File Photo

PARIS, 28 sept. (Reuters) – Sanofi (SASY.PA) a annoncé mardi les résultats intermédiaires positifs de son étude préliminaire pour le candidat vaccin COVID-19 à base d’ARNm qu’il développe avec Translate Bio, un coup de pouce pour la société pharmaceutique française après des retards avec son autre coup.

Sanofi a déclaré que les données initiales de phase I/II de ces résultats montraient une séroconversion d’anticorps neutralisants chez 91 à 100 % des participants à l’étude, deux semaines après une deuxième injection, dans les trois dosages testés.

« Ces résultats aideront clairement à éclairer la voie à suivre pour nos programmes de développement d’ARNm », a déclaré Jean-François Toussaint, responsable mondial de la recherche et du développement chez Sanofi Pasteur.

Aucun problème de sécurité n’a été observé et le profil de tolérabilité est comparable à celui d’autres vaccins à ARNm COVID-19 non modifiés, a déclaré la société. D’autres données seront présentées ultérieurement.

Il n’a pas dit si ces résultats ouvriraient la voie au lancement d’études humaines à un stade avancé pour tester l’efficacité du vaccin, qui, s’il était positif, serait la dernière étape avant de demander l’approbation réglementaire.

Sanofi est sous pression pour relancer son pipeline de médicaments et désireux de surmonter les revers de la course au vaccin COVID-19. Il a déclaré que ces résultats montraient le potentiel de la société Translate Bio qu’il avait récemment acquise.

en savoir plus

READ  Coronavirus News Live: Maharashtra signale 23179 nouveaux cas de COVID-19

La société teste également un vaccin potentiel COVID-19 développé avec le britannique GlaxoSmithKline (GSK.L), mais la progression de ce tir a été retardée après les premiers résultats décevants à la fin de l’année dernière.

Reportage de Sudip Kar-Gupta et Joséphine Mason; édité par Louise Heavens et Jason Neely

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here