Il y a trois ans, son premier album Se soucier Il s’était rapidement imposé comme le nouveau poids lourd de la chanson française avec des succès similaires Garçon, Ego est Trop de fêtes. Après une longue tournée, trois nominations aux Victoires de la Musique, 300 000 albums vendus et un an d’absence, Eddy de Pretto est de retour. Avec Bateaux Mouches, premier extrait de son deuxième album attendu dans les semaines à venir, il poursuit la veine autobiographique à laquelle il nous a habitués, flirtant avec un style musical plus R&B, qui s’accorde parfaitement avec son phrasé.

Dans Bateaux Mouches, l’artiste créteil raconte les trois années qu’il a passées à chanter sur la Seine pour les touristes, rêvant de gloire. Trois années formatrices, qui lui ont appris à monter sur scène et à fasciner le public. “Quand je n’avais personne, une foi débordante, j’en rêvais à tant, je me voyais déjà en haut et c’était magnifique“dit Eddy de Pretto.

Dans le clip signé Marie Schuller, Eddy depuis Pretto est un chanteur maladroit en charge du décor d’un dîner tranquille sur un bateau fluvial. Agacé de se sentir invisible, personne n’y prête attention, le chanteur va bercer le public et se déchaîner.

Sur ma fausse plateforme que j’ai prise pour une scène, je me sentais comme un coq mais je flottais juste sur la Seine», se souvient l’artiste les mains dans les poches, avant de déboutonner sa chemise (dévoilant un joli collier de perles) et d’entrer dans une tournée, dans une surprenante chorégraphie libre et exaspérée, au terme de laquelle il se retrouvera en« calabard »à piétiner les tables.

READ  Le pêcheur torse nu à la télévision rend Twitter fou