l’essentiel
Le corps de Christiane Glas a été découvert mardi 5 janvier en fin de journée dans un puits à Vinassan, près de Narbonne, dans l’Aude. En promenade le 1er janvier, il n’avait plus donné de nouvelles depuis. Nous ne connaissons pas les circonstances exactes de la tragédie.

La découverte macabre a été faite ce mardi 5 janvier dans l’après-midi à Vinassan, près de Narbonne (Aude). Trois marcheurs ont vu un corps dans un puits au bord d’un vignoble de la plaine. Ils ont immédiatement informé les services de secours et alerté la gendarmerie.

Les militaires ont confirmé en fin de journée qu’il s’agissait bien du corps de Christiane Glas, informant de la cessation des recherches et remerciant tous ceux qui y ont participé. Déjà dans la matinée un nouveau beat avait été organisé pour tenter de retrouver Christiane Glas, plus de 200 personnes avaient déjà participé à la recherche la veille.

Lisez aussi:
Aude: 200 personnes mobilisées dans un combat pour retrouver une femme de 70 ans disparue à Coursan

Identité confirmée par les gendarmes

Le procureur de Narbonne a refusé de commenter, des enquêtes sont en cours et des conclusions doivent être tirées sur le terrain. Les pompiers, réquisitionnés par la gendarmerie, sont intervenus à 18h30 pour lever le corps, après l’intervention des techniciens de l’inspection criminelle de la gendarmerie nationale. Les rapports de l’utilisation de la police judiciaire ont été faits, y compris des photos du lieu. Le corps, après avoir été remonté, a été transporté à l’Institut médico-légal de Montpellier pour une autopsie.

READ  La fusillade à Bordeaux s'inscrit dans une "escalade des tensions entre quartiers"

Soutien psychologique

Éric Camous, le procureur, a fait appel à Anav-AJ, l’association d’aide aux victimes. L’avocate de l’association s’est rendue à la gendarmerie de Vinassan où elle a assisté le mari de Christiane Glas. Ce dernier, très expérimenté, était en état de choc à la nouvelle de la découverte du corps. Il a été soigné par le psychologue de l’association, afin de bénéficier d’un accompagnement adéquat et les proches du couple ont été prévenus.

Quatre jours de recherche

Christiane Glas, 70 ans, de la Loire, avait quitté son terrain de jeu retrouvez Chemin des Pouzets, route des vignes entre Coursan et Vinassan pour une balade, le samedi vers 15h. Ensuite, il n’a pas donné de nouvelles et n’avait pas son portable avec lui. Nous ne connaissons pas les circonstances exactes de la tragédie qui a causé sa mort. Elle avait été activement recherchée pendant quatre jours par les forces de la gendarmerie et les renforts des attelages canins; deux passages à tabac ont été organisés, mobilisant plus de 200 volontaires.