Elections en France : Macron et Le Pen ont connu un revers dans le scrutin régional marqué par une faible participation

La République en marche de Macron a remporté 10,9% des voix et le Rassemblement national d’extrême droite, dirigé par Le Pen, a remporté 19,1%, moins que prévu, selon les sondages de sortie des urnes. Le parti de droite Les Républicains s’en sort mieux et obtient 29,3 % des voix.

Un taux sans précédent, 68 %, de la population n’a pas voté. C’est le taux d’abstention le plus élevé sous la Ve République.

Le second tour des élections régionales aura lieu le 27 juin.

Les élections régionales sont étroitement surveillées pour les préférences des électeurs avant les élections présidentielles de l’année prochaine. Cependant, compte tenu de la faible participation, les experts politiques estiment qu’il est difficile de tirer des conclusions à ce stade.

Lundi, le ministre français de l’Intérieur, Gerald Darmanin, a qualifié les résultats de forme d’échec, bien qu’il ait ajouté qu’il était trop tôt pour tirer des conclusions pour le vote présidentiel de 2022, a rapporté Reuters.

« La démocratie signifie parfois perdre l’élection. La majorité présidentielle s’est heurtée à un obstacle majeur (…) nous ne tirons pas de conclusions rapides sur l’élection présidentielle », a-t-il déclaré à la télévision France 2, selon Reuters.

Darmanin a également déclaré que le faible taux de participation de dimanche était « une défaite pour nous tous » car « l’abstention est un message. Les Français disent aux politiciens qu’ils ne leur font pas confiance ».

« Personne ne peut être content quand il y a un taux d’abstention de 70 %, qui monte à plus de 80 % chez les jeunes », a-t-il ajouté.

READ  Incendie au parlement sud-africain : effondrement de la toiture, dégâts importants sur l'ensemble du complexe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here