Isabelle Adjani mise en examen pour escroquerie présumée

Isabelle Adjani fait l’objet d’une enquête formelle pour fraude présumée portant sur des centaines de milliers de dollars de dépenses professionnelles depuis octobre 2020, a confirmé une source judiciaire Variété En Lundi.

L’enquête fait suite à une plainte à la police déposée par un ancien partenaire commercial, Sébastien G., en 2015, selon le journal national français Libération, qui a été le premier à rapporter l’affaire. Variété a contacté l’avocat d’Adjani, Olivier Pardo, pour un commentaire.

Selon le récit paru dans Libération, l’affaire remonte à 2011, lorsqu’Adjani a embauché Sébastien G. comme consultant stratégique pour l’aider à gérer sa société de production, Isia Films. Sébastien G. aurait obtenu une ligne de crédit pour Adjani et une carte American Express sur laquelle il a débité 364 000 € (385 400 $) sur une période de 13 mois, selon le rapport français. Sébastien G. a déclaré avoir été licencié quelques jours après avoir pris la carte à Adjani. Il a également déclaré lui avoir prêté 157 000 € (166 230 $) qu’elle n’a pas remboursés. Après que certains des actifs d’Adjani aient été saisis dans le cadre de ses dettes, il a intenté une action en justice l’accusant d’avoir abusé des actifs de l’entreprise.

L’affaire a finalement été rejetée. Sébastien G. a alors porté plainte à la police en 2015 accusant Adjani d’avoir produit de faux reçus de paiement pour les 157 000 € qu’il était censé restituer. La plainte concerne également Mimi Marchand, responsable de l’agence de presse Bestimage, qui aurait aidé Adjani à produire ces reçus de paiement. Une fois l’enquête officielle terminée, un juge décidera s’il convient de classer l’affaire ou de juger Adjani.

READ  Ubisoft construit un parc à thème

Le dernier film d’Adjani, « Petra Van Kant », réalisé par François Ozon, fera ses débuts cette semaine en France. Inspiré du film culte « Petra von Kant’s Bitter Tears » de Rainer Werner Fassbinder, le film a été présenté en avant-première lors de la soirée d’ouverture du Festival du film de Berlin. Il joue également dans la comédie de vol de Nicolas Bedos « Mascarade », qui a été créée à Cannes cette année.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here