La France est aux prises avec des grèves dans les raffineries, mais ne prévoit pas de rationner l’essence

PARIS, 8 octobre (Reuters) – Plus d’un cinquième des stations-service françaises étaient aux prises samedi avec des problèmes d’approvisionnement, a indiqué le ministère de l’Energie, en raison de grèves dans les raffineries gérées par les majors pétrolières TotalEnergies (TTEF.PA) et ExxonMobil (XOM.N ) continuait de fatiguer les nerfs des conducteurs.

« Le gouvernement fait tout son possible pour ramener la situation à la normale au plus vite », a déclaré la ministre de l’Energie Agnès Pannier-Runacher dans un communiqué.

Selon le ministère, 20,7% des stations-service ont rencontré des difficultés avec au moins un produit à 13H00 (11H00 GMT) samedi, contre 19% la veille.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

« Une solution à ce conflit doit être trouvée au plus vite », a ajouté le ministre, dans un discours adressé à la direction des ouvriers et des patrons en grève, faisant écho aux propos tenus vendredi par le président Emmanuel Macron.

Une grève des membres du syndicat CGT de TotalEnergies – principalement pour des raisons salariales – a interrompu les opérations de deux raffineries et de deux installations de stockage, tandis que deux raffineries d’Exxon Mobil (XOM.N) sont confrontées à des problèmes similaires depuis le 20 septembre.

Le ministre de l’Environnement, Christophe Bechu, avait précédemment déclaré à la radio franceinfo que le gouvernement ne rationnerait pas l’essence pour les conducteurs ni ne restreindrait l’utilisation des stations-service en réponse aux problèmes d’approvisionnement causés par les grèves.

« Nous n’en sommes pas encore arrivés là », a déclaré Bechu à la radio franceinfo lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement imposerait des mesures nationales en plus des interdictions dans certains endroits de remplir les jerricans.

READ  Afin de préserver les racines françaises, 80 professeurs de langues étrangères rejoignent le Louisiana Immersion Program | Éducation

« Nous demandons au peuple du calme et du sens des responsabilités », a déclaré le ministre, ajoutant qu’il pensait que la situation s’améliorerait dans les prochains jours à mesure que le gouvernement utiliserait davantage ses réserves stratégiques.

HORS SERVICE

Dans certaines zones, principalement dans la région nord des Hauts-de-France et en Ile-de-France autour de Paris, la part des stations-service concernées est bien supérieure à la moyenne nationale.

Une carte interactive compilée à partir du site Web mon-essence.froù plus de 100 000 usagers ont signalé des pannes ces derniers jours selon son exploitant, il a montré que la grande majorité des stations-service de Paris et des environs ont été déclarées hors service.

« La file d’attente vous prendra au moins une heure et demie ou deux », a déclaré Jean Galibert, un courtier en hypothèques, alors qu’il entrait dans le dernier tronçon d’une file d’attente de 700 mètres devant une station-service parisienne sur son scooter.

« Cette situation derrière moi reflète l’état de la France. Nous sommes en difficulté », a déclaré Franck Chang, un autre client.

Les grèves ont réduit la production totale de la raffinerie française de plus de 60 %, selon les calculs de Reuters.

« Rien ne s’est passé, les grèves ont continué ce matin », a déclaré un représentant de la CGT à TotalEnergies.

Il a ajouté que samedi, le syndicat lancera un nouvel appel au PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanne, pour qu’il ouvre des négociations avant les négociations salariales formelles en novembre et que le syndicat n’a renoncé à aucune de ses revendications.

Un représentant de la CGT chez Exxon Mobil a également déclaré que les grèves dans deux des deux raffineries françaises de la société américaine se poursuivaient samedi matin et dureraient probablement tout le week-end, avec de nouvelles discussions avec la direction prévues lundi.

READ  EDF condamne à nouveau son concurrent Engie

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage de Tassilo Hummel et Caroline Pailliez ; Reportage complémentaire de Thomas Denis ; Montage par Nick Macfie et David Holmes

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here